L’intérêt des Tchèques pour le commerce équitable grandit

Foto: Archiv Radio Prag

L’intérêt pour les produits issus du commerce équitable augmente en République tchèque. En 2014, les Tchèques ont dépensé 203 millions de couronnes (près de 7,4 millions d’euros) pour ces produits, soit 17% de plus qu’en 2013, année record lors de laquelle le chiffre d’affaires avait déjà augmenté de 80%.

Selon l’organisation Fairtrade République tchèque et Slovaquie, le produit le plus vendu est resté le café, pour un montant total de 130 millions de couronnes (4,7 millions d’euros), soit près de deux tiers de l’ensemble des dépenses. Le coton, le thé et le chocolat ont été les deux autres produits les plus demandés, tant en République tchèque qu’en Slovaquie. Toujours selon l’association, cette croissance forte et rapide de ces deux dernières années s’explique essentiellement par les achats de coton par la chaîne Marks & Spencer.

Le marché tchèque devrait continuer à évoluer durant les deux à trois prochaines années, le nombre de consommateurs potentiels prêts à dépenser plus pour ce type de produits augmentant. Ainsi, ils ont effectué près de 14 millions de couronnes (quelque 500 000 euros) de dépenses de thé en 2014. Selon une enquête menée par la société Inesan, un peu plus de 50% des Tchèques affirment savoir ce qu’est le commerce équitable.

Le commerce équitable est un système d'échange dont l'objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce conventionnel. En principe, sa démarche consiste à utiliser le commerce comme un levier de développement et de réduction des inégalités, en veillant à la juste rétribution des producteurs.