L’Université Charles de Prague fête son 660e anniversaire

Carolinum

Le 7 avril, la RT commémore le 660e anniversaire de la fondation de l’Université Charles, la plus ancienne université d’Europe centrale créée en 1348 par le roi Charles IV. Les assises d’Europaeum – une alliance d’universités européennes, des journées portes ouvertes et d’autres événements s’inscrivent dans le cadre des célébrations qui auront lieu pendant toute la semaine à Prague.

Commençons par les « Journées portes ouvertes », samedi et dimanche, dans les locaux historiques du Carolinum, rendant accessibles les espaces souterrains romans et gothiques, les salles baroques d’apparat et notamment la grande Aula solennelle où se déroulent les cérémonies de remise des diplômes. Un petit retour en arrière avec Marie Štemberková de l’Institut d’histoire et des archives de l’Université Charles :

« La fondation de l’université était d’une importance énorme : c’était la première université en Europe centrale. Le roi Charles IV l’a fondée sur le modèle de la Sorbonne, car il a vécu en France et pris connaissance du milieu académique, bien qu’il n’ait pas été un étudiant de la Sorbonne. Au moment de sa fondation, le 7 avril 1348, l’université pragoise possédait 4 facultés – théologie, droit, médecine et art – la future faculté des Lettres. Au départ, elle n’avait pas ses propres locaux, les cours étaient donnés dans des couvents pragois, et ce n’est qu’en 1366, que le collège carrollien, le Carolinum, a été fondé. »

Au fil des siècles, l’université a connu de nombreux changements : à partir de 1556, elle a rivalisé avec l’université jésuite nouvellement fondée à Prague et ayant son siège au Clementinum. En 1882, l’université est divisée selon le principe linguistique en tchèque et allemande et jusqu’en 1918 elle s’appelle carlo-ferdinandienne, pour revenir, avec la création de la Tchécoslovaquie, au nom de son fondateur.

Pour les commémorations du 660e anniversaire de l’Université Charles, les représentants de 10 universités européennes réunies au sein du réseau Europaeum sont venus à Prague. L’un des buts du réseau est de faciliter la mobilité des enseignants et des étudiants. Ainsi, les étudiants tchèques font des stages en Europe et aux Etats-Unis. Est-ce vrai aussi dans le sens inverse ? On écoute le recteur de l’Université Václav Hampl :

Václav Hampl
« Oui, et c’est l’une des choses dont nous sommes effectivement bien fiers, car comme il ressort d’une récente statistique de l’UE relative aux programmes d’échange Socrates et Erasmus, l’Université Charles fait partie des 10 meilleures universités européennes, sur plus d’un millier y participant. Quant à l’intérêt des étudiants européens pour effectuer un stage, l’Université Charles est cinquième sur cette échelle. »

Dans ses 17 facultés à Prague, Plzeň, et Hradec Králové, l’Université Charles propose pas moins de 600 programmes d’études accrédités. Actuellement plus de 48 000 étudiants y font leurs études, dont près de 1 400 peuvent suivre leurs études en anglais. Chaque étudiant peut pendant 1 ou 2 semestres étudier dans une université étrangère de l’un des 45 pays du monde qui sont des partenaires de l’Université Charles. Pas étonnant que le jour anniversaire de sa fondation, le 7 avril, ait été institué comme une journée marquante de la RT, celle de l’érudition nationale.