Milan Kundera a rencontré le ministre tchèque de la Culture

r_2100x1400_radio_praha.png

L'écrivain d'origine tchèque, Milan Kundera, a rencontré, samedi à Paris, le ministre tchèque de la Culture, Pavel Dostal... Alena Gebertova.

Milan Kundera est fixé, depuis 1975, en France. Il ne visite pas, sinon en catimini, son pays d'origine. C'est d'ailleurs sa femme qui, il y a quelques années, a reçu à sa place une haute d'instinction d'Etat, décernée au Château de Prague. On sait que rares sont les présentations de Kundera en public, on sait aussi que, rarement, il reçoit ses compatriotes de République tchèque. Il existe, fort heureusement, des exceptions... Dans son édition de ce lundi, le quotidien Pravo informe d'une rencontre entre Milan Kundera et le ministre tchèque de la Culture, Pavel Dostal. Elle s'est déroulée, samedi, à Paris. Le ministre a confié au journal, je cite : « Chez nous, on aime dire, que Milan Kundera ne s'intéresse plus aux problèmes de la République tchèque et qu'il se prend pour un écrivain français. Je dois dire que ce n'est pas vrai, dit Pavel Dostal et de continuer... Milan Kundera s'intéresse vivement à l'actualité tchèque : ses opinions sont originales et inspiratrices. Cela dit, il refuse de donner des conseils, compte tenu de ce qu'il vit, depuis longtemps, à l'étranger... Milan Kundera, écrivain mondialement célèbre, est un grand ami de la République tchèque », conclut Pavel Dostal. L'importance du patriotisme dans un monde multiculturel, le sens des cultures nationales et l'essor unique de la culture tchèque à la fin des années soixante, voilà les thèmes que les deux hommes ont évoqués. Ils ont discuté, aussi, d'une large présentation de l'art et de la culture tchèque qui se déroulera, en l'an 2002, à Paris, sous le nom de la Saison tchèque.