Noël dans les plus beaux châteaux tchèques

Hospital Kuks (Foto: Archiv Revitalizace KUKS)

« La pierre est une valeur sûre », ce constat est d’actualité non seulement dans l’immobilier, mais aussi dans le tourisme, du moins en Bohême et en Moravie : tous les records de fréquentation des châteaux tchèques ont été battus en République tchèque. A la fin de l’année, ils seront plus de 5,4 millions de visiteurs à avoir poussé les portes d’un château, soit le chiffre le plus élevé dans l’histoire du pays. Parmi les plus grandes découvertes de ces deux dernières années, les châteaux de Kuks, de Valtice et de Veltrusy, rénovés grâce aux subventions européennes. Pas de trêve hivernale : pour la période de Noël, les nobles demeures proposent des visites spéciales, marchés de Noël, concerts, spectacles et animations. Tout cela débute ce week-end.

Château de Kuks, photo: Site officiel du projet Revitalizce Kuks
Phénomène incontournable de l’hiver tchèque, les marchés de Noël seront inaugurés, à l’occasion du premier dimanche de l’Avent, un peu partout dans le pays. Les châteaux leur emboîtent le pas : embaumés par les effluves du vin chaud aux épices et par les petits biscuits de Noël, ils proposent aux visiteurs, pendant tous les week-ends de décembre, de savourer des moments insolites. Si le château de Jindřichův Hradec ouvre exceptionnellement les 10 et 11 décembre sa « cuisine noire médiévale », où le public pourra goûter des galettes de pommes de terre, le château de Konopiště propose pour sa partdes animations pour petits et grands dans ses caves.
La cuisine noire médiévale au château de Jindřichův Hradec, photo: Presentation officel du château de Jindřichův Hradec
A Křivoklát, des visites nocturnes seront consacrées à l’époque de la dynastie des Luxembourg, et notamment au personnage de l’empereur Charles IV, dont nous avons célébré cette année le 700e anniversaire de la naissance. Sans oublier, évidemment, la Messe de Noël de Jakub Jan Ryba, jouée le 18 décembre dans le beau cadre du plus réputé des châteaux forts tchèques, le château de Karlštejn.

Dans le splendide château néogothique de Sychrov, situé dans la région de Liberec, en Bohême du Nord, et qui appartenait à la famille française des Rohan, Noël rime, entre autres, avec le jazz. Nous écoutons le châtelain Miloš Kadlec :

Château de Sychrov, photo: Martina Schneibergová
« Les Rohan qui ont vécu à Sychrov au début du XXe siècle, notamment l’épouse du dernier propriChâteau de Sychrov, photo:étaire du château, étaient de grands amateurs de jazz et de swing. Voilà pourquoi nous avons intégré deux concerts de jazz dans notre programme de Noël : le premier aura lieu le samedi 3 décembre, le second le 26 décembre. Ce deuxième concert, interprété par le chanteur Jan Smigmator, mettra à l’honneur Frank Sinatra et son époque. Ce sera, à n'en pas douter, une soirée exceptionnelle. »

A Sychrov, le marché de Noël s’ouvre dès ce samedi. Miloš Kadlec :

« Près de 100 vendeurs et artisans ouvriront leurs stands dans la cour du château. Les visiteurs pourront acheter des produits traditionnels tchèques, surtout des produits d’artisanat liés aux fêtes de Noël. Des événements culturels sont aussi au programme : des spectacles de marionnettes, des concerts de chants de Noël… Pour la troisième année consécutive, nous allons exposer une magnifique crèche de Noël, une crèche créée par les étudiants de l’école des métiers du meuble de Liberec. Il s’agit d’une réplique d’une ancienne crèche du début du XXe siècle. La crèche est à taille humaine et les étudiants y rajoutent chaque année de nouveaux personnages. »

Château de Sychrov, photo: NPÚ
Précisons que les visiteurs du château peuvent aussi voir la crèche de Noël originale, fabriquée au début du XXe siècle par le sculpteur Josef Záchuňský pour la famille Rohan. Par ailleurs, le château de Sychrov propose pendant la période de fêtes des visites guidées spéciales. Milos Kadlec :

« Organisées chaque jour à partir du 26 décembre, entre 10h et 14h, ces visites reconstituent l’ambiance de Noël à Sychrov, telle qu’on la connait avec les mémoires de Johanna von Herzogenberg et de la fille du dernier propriétaire du château, Marguerite Kottulinsky-Rohan. Le château sera décoré, nous aurons plusieurs sapins et crèches de Noël, les enfants pourront découvrir ce que leurs ancêtres recevaient comme cadeaux quand ils étaient petits. »

Nous l’avons dit, les principaux châteaux et sites historiques restent partiellement accessibles pendant la saison hivernale, il s’agit notamment de ceux de Český Krumlov, Hluboká nad Vltavou, Karlštejn, Křivoklát, Lednice, mais aussi du Jardin des Fleurs de Kroměříž.

Plus de détails sur le site de l’Institut du patrimoine national au www.npu.cz.