Ouverture de la saison des sports d’hiver : les Tchèques toujours plus nombreux à préférer l’étranger

Photo: CTK

Les températures en ce mois de novembre ont beau être une nouvelle fois supérieures aux normales saisonnières, cela n’empêche : la nouvelle saison de sports d’hiver a été officiellement ouverte en République tchèque. Mais malgré les importants investissements réalisés dans les stations du pays, les skieurs tchèques sont toujours plus nombreux à se rendre à l’étranger.

Photo: CTK
Dans un peu de moins de cent jours maintenant s’ouvrira à Liberec, en Bohême du Nord, une des plus importantes manifestations sportives jamais organisées en République tchèque, les Championnats du monde de ski nordique. Une compétition à la tête de laquelle se trouve une des plus illustres sportives tchèques de l’histoire, l’ancienne fondeuse Kateřina Neumannová (championne olympique en titre du 30 kilomètres style libre), et dont le montant de l’organisation est estimé à près de deux milliards de couronnes (un peu plus de 80 millions d’euros).

Mais avant de s’installer en février prochain devant leurs postes de télévision ou de supporter le long des pistes, les amateurs de ski pourront profiter activement des services offerts par la cinquantaine de stations de sports d’hiver recensées dans le pays. Au total, la République tchèque dispose de quelques 300 kilomètres de pistes pour la pratique du ski alpin et de 2 100 kilomètres pour le ski de fond. Par ailleurs, vingt-cinq stations seront en mesure cette année d’enneiger artificiellement 90 % de leurs pistes. Un équipement désormais indispensable ou presque pour faire face au manque de neige naturelle toujours plus fréquent ces dernières années.

Photo: CTK
Ces investissements sont rendus possibles notamment par le milliard d’euros en provenance des fonds européens mis à disposition par le ministère pour le Développement régional. Le versement de la totalité de la somme s’étale sur la période allant de 2007 à 2013, mais ne sera pas exclusivement réservée aux sports d’hiver. Comme l’a précisé le ministre Jiří Čunek, l’argent sera consacré au développement d’ensemble des stations de montagne, y compris donc pour la saison estivale. Pour le directeur de l’agence Czech Tourism, Rostislav Vondruška, il s’agit là néanmoins d’un apport financier appréciable :

« Grâce aux investissements réalisés dans l’amélioration des équipements techniques des stations de ski, la situation devrait notamment s’améliorer en ce qui concerne les files d’attente aux remontées mécaniques ainsi que la sécurité sur les pistes. »

Reste que malgré les efforts financiers conséquents faits pour l’amélioration du confort d’accueil et de pratique, les skieurs tchèques sont de plus en plus nombreux à préférer se rendre à l’étranger pour s’adonner à un de leurs loisirs préférés, les Alpes autrichiennes, italiennes et à un degré moindre françaises étant alors leurs destinations préférées. L’Association des agences de voyage tchèques (AČCKA) a ainsi annoncé que pas moins de 650 000 Tchèques avaient choisi l’étranger durant l’hiver 2007-2008, soit 25 % de plus que l’hiver précédent. Et si la série des hivers chauds et le manque de neige venaient à se poursuivre, ce chiffre devrait encore augmenter de 10 % cette saison.