Ouverture du nouveau tronçon de l'autoroute D5 : Prague-Munich en trois heures

Photo: www.rsd.cz

Le dernier tronçon de l'autoroute D5 a été ouvert, ce vendredi matin. Prague est enfin directement reliée à la ville frontière de Rozvadov, et la jonction avec l'autoroute allemande a pu être faite.

Dix-sept ans après la chute du rideau de fer, le réseau autoroutier tchèque se connecte à l'Europe occidentale, avec l'ouverture de ce dernier tronçon d'autoroute reliant Prague à la frontière allemande.

Excellente nouvelle pour tous ceux qui ont l'intention de rouler vers l'Ouest, puisque désormais le trajet Prague-Munich pourra être effectué en trois heures seulement, au lieu de cinq.

Jeudi, le Premier ministre Mirek Topolanek avait solennellement inauguré le nouveau tunnel de Valik et le nouveau pont sur la rivière Uhlava.

Mirek Topolanek, photo: CTK
« De Prague à Rozvadov jusqu'à la frontière, les automobilistes vont pouvoir effectuer le trajet d'une traite sur 151 kilomètres d'autoroute, donc environ une heure et quart. Les rues de Plzen sont ainsi soulagées, puisque tous les véhicules pourront ainsi contourner la ville. Le périphérique de Plzen est de 20,5km, ce qui était également la distance parcourue par les automobilistes dans la ville, mais à partir de maintenant il est plus sûr d'emprunter ce périphérique et d'éviter les 17 feux, avec embouteillages, qu'il y avait en ville », a précisé Petr Otasek, le coodinateur des travaux qui viennent d'être achevés.

Vendredi en milieu de journée, l'autoroute D5 entre Prague et le passage frontalier de Rozvadov/Waidhaus a été raccordée au réseau allemand grâce à l'inauguration simultanée de l'autre côté de la frontière d'un nouveau tronçon de l'autoroute allemande A6, entre Waidhaus et l'autoroute A93.

Le nouveau tronçon de l'autoroute D5 a été baptisé Via Carolina, du nom du roi de Bohême et empereur du Saint-Empire romain-germanique Charles IV. Son achèvement a longtemps été bloqué par des initiatives écologistes, qui mettaient en cause le projet de contournement de la ville de Plzen.

Ce projet a coûté un total de 13 milliards de couronnes, financé par le Fonds national des infrastructures de transports et la Banque européenne d'investissement.