Pas d'avion dans l'espace aérien tchèque lors du sommet de l'OTAN

r_2100x1400_radio_praha.png

La présidence de la social-démocratie s'est aussi intéressée, lors de sa réunion de samedi, au déroulement du prochain sommet de l'OTAN, qui aura lieu à l'automne de cette année, à Prague et à certaines questions de sécurité. Le Vice-premier ministre et président du parti, Vladimir Spidla, a déclaré que, pendant le sommet de l'Alliance de l'Atlantique Nord, l'espace aérien tchèque devrait être fermé à tous les avions. Selon lui, tout endroit, dans le monde, peut devenir un champ de bataille, dans certaines conditions. Le terrorisme international revêt, de plus en plus, le caractère d'une guerre mondialisée. En ce qui concerne l'affaire de la sécurité de la station Radio Europe Libre, Vladimir Spidla a répété l'invitation de la Tchéquie à ce que cette organisation conserve son siège à Prague. D'un autre côté, le gouvernement pense toujours que la situation de celui-ci, dans le centre de Prague, représente un grand danger potentiel.