Perfect Roger à Prague en ambassadeur de la Laver Cup

Roger Federer, photo: ČTK

Roger Federer, Rafael Nadal, Björn Borg, John McEnroe et bien d’autres encore… En septembre prochain, les yeux des amateurs de tennis du monde entier seront rivés sur Prague. La capitale tchèque accueillera en effet, l’espace de trois jours (du 22 au 24), la première édition de la Laver Cup, une nouvelle compétition par équipes qui opposera l’Europe au reste du monde. Avant cela, lundi, Roger Federer était à Prague pour faire la promotion de l’événement.

Tomáš Berdych et Roger Federer, photo: ČTK
Federer sur la place de la Vieille-Ville pour saluer les fans, Federer sur une péniche sous le pont Charles pour taper quelques balles sur un court improvisé avec Tomáš Berdych et Federer, bien sûr, en photo et en une de tous les journaux tchèques de ce mardi matin … Le passage à Prague du grand Roger n’est pas passé inaperçu, et c’est d’ailleurs bien pour ça, pour être vu, que le récent vainqueur de l’Open d’Australie était là. Et comme il en a l’habitude, le Suisse s’est plié à ses obligations marketing avec tout le professionnalisme qu’on lui connaît.

« J’ai déjà joué dans de nombreux endroits partout dans le monde comme devant le Dôme de Milan ou sur un bateau à Hambourg. Mais jouer sur un bateau au pied du pont Charles avec le Château de Prague en toile de fond valait assurément le déplacement aussi. En plus contre Tomáš, que je connais très bien. Les gens nous saluaient depuis le pont et c’était un bon moyen de faire la promotion du grand événement qui se prépare ici en septembre. Je remercie tous les gens qui nous supportent. »

Tomáš, comprenez Berdych, était lui aussi présent à Prague lundi. Eliminé en trois sets vite expédiés par Federer il y a quelques semaines de cela à Melbourne, le Tchèque a lui aussi partagé son admiration pour un champion auquel il a même servi de guide touristique :

Roger Federer, la maire de Prague, Adriana Krnáčová, Tomáš Berdych, photo: ČTK
« C’était magnifique ! Etre là, à Prague, en compagnie de Roger, surtout après ce qu’il a réussi en début de saison… Je pense qu’il ne pouvait pas venir ici à un meilleur moment ! »

Cela faisait dix ans, depuis une défaite de la Suisse contre la République tchèque en Coupe Davis, que Federer n’avait plus mis les pieds à Prague. Si tout va bien et que le Suisse est épargné par les blessures qui ont pollué sa saison dernière, il ne faudra pas attendre aussi longtemps pour le revoir dans la capitale tchèque :

« Je suis très impatient d’être en septembre. Cette Laver Cup sera un des plus grands événements de ces dernières années et j’espère que c’est une longue tradition qui naîtra ici à Prague, un endroit où les gens adorent le tennis. J’espère que la salle sera pleine durant trois jours et que les meilleurs joueurs seront en mesure de proposer le meilleur spectacle possible. »

Roger Federer, photo: ČTK
Comme la prestigieuse Ryder Cup en golf, compétition à laquelle elle est souvent comparée, la Laver Cup, qui porte le nom du légendaire joueur australien Rod Laver, opposera donc une équipe composée de six joueurs européens à une équipe réunissant les meilleurs joueurs du « reste du monde ». Trois simples et un double sont prévus au programme de chacun des trois jours, les deux équipes étant coachées respectivement par Bjorn Borg et John McEnroe. Deux noms qui ont fait l’histoire du tennis et qui sont une autre garantie pour les organisateurs d’attirer médias et public.

Si les spectateurs tchèques qui devraient remplir l’O2 Arena n’ont pas encore l’assurance de voir à l’œuvre un Tomáš Berdych qui a rétrogradé à la 14e place mondiale selon le dernier classement publié lundi par l’ATP, ils pourraient en revanche assister à une grande première, Roger Federer a fait part, lundi, de son désir de disputer un des matchs de double aux côtés de son grand rival Rafael Nadal ; quelque chose qu’il « adorerait », a-t-il assuré… The show must go on !