Petr Pithart, président du Sénat, à Paris

r_2100x1400_radio_praha.png

Petr Pithart, président du Sénat tchèque, est, dès ce mardi, à Paris. Une information d'Alena Gebertova.

La participation à la session de l'Association des Sénats européens est le principal but de la visite de Petr Pithart, à Paris. Il s'agit d'une institution, créée en novembre dernier, sur l'initiative de M. Christian Poncelet, président du Sénat français. Son objectif consiste à soutenir l'identité et la conscience européenne, et l'importance du bicamérisme dans la structure de la démocratie parlementaire. L'actuelle rencontre des présidents des Sénats des pays européens, dans la capitale française, veut contribuer à l'échange d'expériences et, naturellement, au développement des contacts au niveau parlementaire. Un autre thème traité : « Les Sénats européens et la représentation des collectivités territoriales ». Un thème qui est d'actualité pour la République tchèque en train d'achever la réforme de son administration publique.

Le séjour de Petr Pithart, à Paris, couvre aussi un volet culturel. Mercredi soir, il participera à l'ouverture solennelle, au Centre tchèque de Paris, d'un festival consacré au grand écrivain tchèque, Bohumil Hrabal. Sur la liste des invités, on trouve aussi le nom du réalisateur Jiri Menzel, auquel nous devons plusieurs adaptations très réussies de livres de Hrabal. Je ne citerai que les Trains étroitement surveillés, qui ont valu à Menzel, à l'époque, l'Oscar du meilleur film étranger. Spectacles de théâtre, expositions de photographies et de livres de Bohumil Hrabal, dont beaucoup ont été traduits en français, festival de film d'après ses oeuvres, et une conférence internationale – autant de manifestations s'inscrivant dans le cadre du festival... A mentionner, aussi, deux publications s'interrogeant sur l'importance de l'oeuvre de Bohumil Hrabal pour le public francophone... Nous vous en dirons plus, dans les prochains jours, grâce à Vaclav Richter, qui accompagne M. Petr Pithart à Paris.