Pisciculture : la saison des vidanges des étangs tchèques sous le signe de la pandémie

/ctk2010/rozmberk_vylov1.jpg

Rendez-vous traditionnel de l'automne, la traditionnelle vidange des étangs tchèques a été lancée mi-septembre. Ce lundi, c'était au tour de celle de l’étang de Rožmberk, dans la région de Třeboň (Bohême du Sud), le plus grand de République tchèque. Cette année, cet événement qui attire toujours une foule importante, se déroule sans célébrations et quasi sans spectateurs en raison de la crise sanitaire. Seule la digue est accessible aux passants.

Les pisciculteurs de la région de Třeboň (Bohême du Sud) ont entamé ce lundi la vidange de l’étang de Rožmberk qui, avec une superficie de près de 650 hectares, est le plus grand étang existant en République tchèque. Les pisciculteurs attendent de cette opération annuelle quelque 130 tonnes de carpes et 20 tonnes d'autres poissons d'eau douce.

Josef Malecha, photo: Ondřej Tomšů

« Nous avons fait en sorte que personne ne puisse s'approcher des lieux de la vidange. Mais la digue est un espace public. En ce qui concerne les passants éventuels, ils doivent être raisonnables. Nous ne pouvons pas aller à l'encontre des mesures sanitaires. En tant qu'employeur, je dois faire en sorte d'assurer la sécurité et la santé de mes employés, » a souligné le président de la société locale de pisciculture Josef Malecha.

Les événements en extérieur sont limités à 20 personnes, dans le cadre des mesures de restriction anti-Covid. Tous les étangs de cette région riche en production de poissons organisent leur vidange avec un minimum de publicité.

La société de pisciculture Rybníkářství Třeboň attend de la saison des vidanges un total de 2 100 poissons destinés à la vente, et 300 tonnes d'autres poissons. Les carpes sont les poissons les plus recherchés puisqu'elles figurent traditionnellement au menu à Noël, mais aussi dans une moindre mesure des sandres, des tanches, des brochets, des silures ou encore des perches.

Rybníkářství Třeboň est le plus grand producteur de poissons d’eau douce en Europe. Elle représente entre 15 et 18 % de la production tchèque de poisson, produisant tous les ans 3 200 tonnes de poissons, dont 90 % de carpes. La société emploie une centaine de personnes et exploite 440 étangs d'une surface de 8 000 hectares. 70% de la production va à l'export.

11
49.04208536034689
14.775683612614454
default
49.04208536034689
14.775683612614454