Plus de sièges pour la Tchéquie au Parlement européen ?

r_2100x1400_radio_praha.png

Selon Jan Kavan, chef de la diplomatie tchèque, il est possible que l'Union européenne augmente le nombre de sièges à attribuer aux députés tchèques, dans le Parlement européen, mais cela n'interviendrait pas nécessairement, avant les élections de 2004. L'accord de Nice prévoit vingt sièges au profit de Prague. Autant que la Hongrie. Or, des membres ayant le même ordre de grandeur que ces deux pays ont deux sièges de plus chacun. Ce que Prague et Budapest n'ont pas trouvé à leur goût. "J'ai obtenu des assurances, a dit Kavan, qu'un correctif interviendrait, mais pas avant les prochaines élections, auxquelles nous aurions aimé pourtant participer comme des membres à part entière". En tout cas, le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, doit, avant la fin de mars prochain, préparer un projet de loi pour les élections au Parlement européen.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture