Pluton n'est plus une planète

Pluton, photo: CTK
0:00
/
0:00

Oubliez ce que vous avez appris à l'école sur les neuf planètes de notre système solaire. Jeudi, la capitale tchèque Prague s'est inscrite dans l'histoire de l'astronomie mondiale. Des savants de 75 pays du monde réunis en session plénière de l'Union astronomique internationale ont tranché un litige qui dure depuis de longues années: Pluton n'est plus une planète.

Catherine Cesarsky, photo: www.iau.org
La directrice générale de l'Observatoire austral européen, la professeur Catherine Cesarsky explique ce qui s'est passé à Prague:

« Ce n'est pas vraiment une réévaluation dans la mesure où la planète, aussi étrange que cela puisse paraître, n'avait jamais été définie d'un point de vue scientifique. Donc c'est une première définition de planètes. Il y avait effectivement beaucoup de façons d'aborder le problème et je suis très contente de voir que nous avons pu de trouver un consensus sur la définition des planètes en séance plénière, avec des votes démocratiques. »

Pourquoi Pluton n'est donc plus une planète ?

Pluton, photo: CTK
« Parce que Pluton est tout à fait différent des huit planètes classiques du système solaire, non seulement il est beaucoup plus petit ce que nous savons depuis quelques temps mais qu'on ne savait pas au moment de sa découverte. Quand Pluton était découvert, on s'est trompé, on a cru qu'il était aussi gros que les autres. Cela fait longtemps maintenant que l'on sait qu'il est beaucoup plus petit, qu'il a une orbite qui est complètement différente des autres, une orbite qui est allongée, on pense qu'il a une histoire, une formation complètement différente. Ce qui a changé donc, c'est que depuis quelques années on a vu que Pluton n'était pas seul dans sa catégorie, qu'il y a des objets tout à fait semblables à Pluton que nous commençons à découvrir. Le fait qu'on en a déjà découvert un, peut-être deux, fait penser qu'on en découvrira beaucoup plus. »

Ce sont des objets découverts aux Etats-Unis ?

« Pour l'instant, effectivement, c'est surtout un programme mené par un astronome américain qui s'appelle Michael Brown, mais il y a beaucoup d'études sur les objets qu'on appelle les transneptuniens et ces études sont faites dans tous les pays du monde. Nous sommes certains qu'il y aura d'autres objets de ce type qui seront découverts. Nous ne pensons pas que ce soit une bonne idée de dire que le système solaire a neuf planètes, dix, onze, douze, treize, de modifier sans cesse leur nombre... Il vaut mieux distinguer entre les planètes historiques, et puis cet autre type d'objets.

Photo: CTK
Vous avez trouvé un nom pour ces objets ?

« Nous avons décidé aujourd'hui que les planètes autres que les huit planètes classiques qui restent tout simplement les planètes, les autres objets ronds et qui satisfont aux conditions établies mais qui sont plus petits sont des planètes naines. Dans ces planètes naines, il y a deux catégories : celles qui sont plus près du Soleil que Neptune comme Cérès qui était classé jusqu'ici comme astéroïde et qui devient une planète naine et puis il y Pluton et d'autres qui sont au-delà de Neptune et nous avons déclaré que c'est vraiment un autre type dont le nom reste à déterminer.