Poursuite du blocage de la frontière tchéco-autrichienne

r_2100x1400_radio_praha.png

L'Autriche veut poursuivre le blocage des postes frontière entre la Haute-Autriche et la Bohême du sud, pour protester contre la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin, située à quelque 60 km de la frontière autrichienne.

L'Autriche veut poursuivre le blocage des postes frontière entre la Haute-Autriche et la Bohême du sud, pour protester contre la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin, située à quelque 60 km de la frontière autrichienne. Le vendredi 8 septembre, cinq des huit passages frontières avec l'Autriche devraient être bloqués pendant une heure. Le Premier ministre, Milos Zeman, proteste contre cette position autrichienne, tout en insistant sur le fait que la mise en service de la centrale nucléaire de Temelin ne dépend que de la décision du gouvernement et du Parlement tchèques. Le blocage, vendredi, de la frontière autrichienne risque non seulement de ne pas être le dernier, mais de s'élargir aussi à la Bavière. Plusieurs organisations écologistes bavaroises viennent d'annoncer leur intention de bloquer ce samedi un poste frontière tchéco-allemand.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture