Prague est la 6e capitale au monde en ce qui concerne le tourisme des congrès

Photo: CzechTourism

Prague est l'une des trois capitales d'Europe les plus visitées par les touristes étrangers, et la 6e au monde en ce qui concerne le tourisme des congrès, après Paris, Londres, Munich, Berlin et Barcelone.

Le centre des Congrès de Prague, photo: CzechTourism
N'en déplaise à certains, le nombre de visiteurs étrangers de Prague ne cesse d'augmenter - l'année écoulée, ils étaient presque 4 millions. La même tendance se manifeste dans le tourisme des congrès. Le premier établissement qui accueille ce genre de manifestations - le centre des Congrès de Prague - a abrité, en 2005, une quarantaine de grands congrès, avec chacun plus d'un millier de participants. Un total de 375 manifestations ont été organisées dans ses locaux. L'adjoint du maire de Prague, Jan Bürgermeister en dit :

« Prague cesse d'être une ville industrielle pour devenir une ville proposant en premier lieu des services : elle veut être la meilleure adresse pour le tourisme en tant que tel, donc également pour le tourisme des congrès et aussi comme siège des institutions d'importance européenne et mondiale et je pense que cet objectif est atteint. »

Le centre des Congrès de Prague, photo: CzechTourism
En 2005, les recettes du tourisme des congrès ont dépassé 200 millions de couronnes. Par le nombre de délégués ayant pris part aux congrès, Prague a devancé Vienne et s'est placée sixième du classement des villes européennes. Selon Michal Karnik, directeur du centre des Congrès, les perspectives d'ici à 2016 s'annonce bonnes - Prague devrait maintenir cette position. Un seul inconvénient : pas assez de surfaces d'expositions. Les organisateurs de grands congrès ont besoin d'environ 20 000 mètres carrés, alors que le centre des Congrès ne peut en proposer que 13 500. Raison pour laquelle la direction du centre a décidé d'élargir le complexe actuel en direction de la vallée de Nusle.

Photo: CzechTourism
C'est dans les années 1970 que l'édifice du centre a été érigé près du pont enjambant cette vallée. Conçu comme un palais de la culture, il accueillait des manifestations culturelles mais aussi les congrès du PCT. Après 1989, lorsque la question de son utilisation nouvelle a surgi, le choix est tombé sur un centre des Congrès qui manquait jusqu'alors à Prague. Après une rénovation terminée en 2000, le centre a fait preuve de ses qualités en accueillant les sommets du FMI, de la Banque mondiale et aussi, de l'OTAN, en automne 2002. A l'heure actuelle, le centre des Congrès de Prague est l'un des dix au monde auxquels le certificat de qualité internationale ISO a été attribué. Pour ce qui est du projet d'élargissement estimé à 200 millions de couronnes, il arrive au moment où la ville de Prague n'a pas encore remboursé le crédit de 3 milliards emprunté pour la reconstruction du centre. Jan Bürgermeister n'y voit aucun obstacle : on cherche le mode de financement, pour que les préparatifs puissent commencer dès l'an prochain.