Première médaille tchèque aux Championnats d'Edmonton

r_2100x1400_radio_praha.png

La République tchèque possède sa première médaille au Championnat du monde d'athlétisme, à Edmonton, au Canada. Une page sportive par Alain Slivinsky.

Comme on le pensait, une médaille pouvait revenir à la République tchèque, dans la compétition au décathlon. C'est chose faite : Tomas Dvorak, ancien record du monde, après quelque temps de poisse, est, de nouveau, le roi mondial du décathlon, la plus difficile discipline, en athlétisme. Une première médaille, en plus d'or, donc, aux Championnats du monde d'Edmonton. Le grand perdant est, certainement, son coéquipier, Roman Sebrle, un Tchèque qui, lors de la rencontre de Götzis, a réussi, en tant que premier au monde, à franchir la limite des 9000 points. Le nouveau champion du monde, Tomas Dvorak, a totalisé, en deux jours, 8902 points. Cela ne ternit, en rien, la médaille d'or qu'il a remportée. Il est le premier et compte le rester, selon ses propres paroles. Il semble que les choses se soient envenimées, dans les relations avec le record du monde, Roman Sebrle, à la grande déception de l'entraîneur Zdenek Vana, qui comptait bien sur une coopération entre les deux athlètes. Sebrle a échoué pour cause de blessure à l'aine. Le champion du monde, Dvorak, aurait bien voulu franchir, aussi, la limite des 9000 points, à Edmonton, il n'a pas réussi, mais il est satisfait de sa performance. En effet, c'est pour la troisième fois qu'il est champion du monde : 1997, Athènes, 1999, Séville. Premières paroles, après sa victoire : « Je suis heureux d'être revenu, et je veux rester. J'ai démontré que je ne suis pas bon, encore, à la casse ». Un autre décathlonien tchèque a fait bonne figure à Edmonton : Jiri Ryba, qui a terminé 6ème au classement. C'est la nouvelle génération, pourtant.

On n'y pensait pas, mais la Tchèque Nikola Tomeckova a presque créé la sensation aux Championnats du monde d'Edmonton, au lancer du javelot. En effet, après la qualification, elle menait la compétition, avec un record personnel. En finale, elle n'a pas réussi la même performance et a terminé quatrième, passant à côté de la médaille de bronze de trois centimètres, seulement. Un grand succès, mais la jeune athlète tchèque était plutôt contrariée... trois centimètres du podium ! On en attend beaucoup de son homologue masculin, Jan Zelezny, record du monde, champion du monde et olympique, en pleine forme, ces derniers temps.