Projet du ministre du Travail et des Affaires sociales

r_2100x1400_radio_praha.png

Le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, compte présenter un projet de réforme du système des retraites. Il se baserait sur le système suédois. Cela veut dire que les citoyens tchèques pourraient prendre leur retraite après 25 années de travail, donc aussi de cotisations sociales. Le montant de la retraite serait calculé en fonction de la somme payée au fonds des retraites pendant les années de travail. Le ministre Spidla ne compte pas sur la création d'une assurance retraite capitalisée obligatoire comme le voudrait l'opposition à la Chambre des députés. Un autre projet du ministre : le gouvernement voudrait différencier d'une manière plus importante les revenus des chômeurs de ceux des personnes qui travaillent. En effet, la différence n'est pas assez importante pour inciter les sans-emploi à chercher du travail... L'Etat paierait des allocations plus élevées aux citoyens possédant un emploi... Affaires à suivre.