Quatre accidents ont marqué le séjour de soldats américains

L'accident du train américain, photo: CTK

Quatre accidents en quelques jours ont marqué les présentes manoeuvres de soldats américains dans des zones militaires, en Bohême occidentale. Une information de Jarka Gissubelova.

L'accident du train américain, photo: CTK
Une série de malchances accompagne les manoeuvres militaires "Duke Gauntlet" de 2000 soldats américains, organisées dans la zone militaire de Hradiste, en Bohême occidentale. Mardi dernier, un camion citerne a explosé, lors d'un accident qui s'est produit à l'intérieur de la zone. Un soldat américain de 29 ans est mort des suites des blessures, un autre a été blessé.

Vendredi matin, un train spécial transportant des soldats américains et du matériel militaire sur les lieux des manoeuvres, à Hradiste, est entré en collision avec un train de marchandises tchèque. Un conducteur de train tchèque est mort, 14 soldats américains ont été blessés. Puisque le train était plus large que les convois habituels, il était convenu qu'il partirait sur une voie qui est normalement utilisée en sens inverse. Or, un train de marchandises tchèque est parti sur la même voie dans le même sens. Une collision était évitable. Les soldats américains blessés ont été soignés à l'hôpital militaire de Prague-Stresovice. Leurs blessures ne sont pas graves. L'accident aurait été causé par le chef de gare tchèque de Straz - une femme n'ayant que 5 semaines d'expériences. Un accident écologique menaçait, en plus, de se produire, car plus de 2000 litres de gasoil ont fuit du train endommagé. Le trafic sur cette voie ne reprendra que mercredi. Les dégâts matériels sont évalués à 10 millions de couronnes.

Deux autres accidents se sont produits samedi: dans les deux cas, il s'agissait d'accidents de véhicules militaires conduits par des Américains qui n'ont pas fait de blessés.

Le ministre de la Défense, Jaroslav Tvrdik, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident du train, a admis que les manoeuvres de soldats étrangers en Tchéquie soient, de temps en temps, accompagnés d'accidents. Depuis notre entrée à l'OTAN, en 1999, la zone militaire de Doupov-Hradiste, en Bohême occidentale, est souvent utilisée pour l'organisation de manoeuvres militaires de soldats allemands, belges, mais aussi américains et français.