Quatre-vingt ans depuis la naissance de Věra Komárková, première femme au sommet de l’Annapurna

Věra Komárková sur Annapurna

Pionnière de l’alpinisme féminin et botaniste renommée, Věra Komárková est née il y a 80 ans. Après 1968, elle a émigré aux Etats-Unis et obtenu la nationalité américaine.

Věra Komárková | Photo: MMoudry,  Wikimedia Commons,  CC BY-SA 4.0

Femme brillante, Věra Komárková a commencé ses études de botanique à l’Université Charles alors qu’elle n’avait que 16 ans. Pendant ses études, elle a épousé Jiří Komárek, un botaniste également féru d’alpinisme.

Věra Komárková et trois autres femmes alpinistes se sont rendues à pied aux Jeux olympiques d’été de 1968, organisés au Mexique (elles ont néanmoins fait le trajet Angleterre-Canada en bateau).

Membre du réseau international de femmes alpinistes Rendez-vous Hautes Montagnes, elle a fait l’ascension de sommets dans les Tatras et les Alpes, mais aussi au Mexique et dans les Rocky Mountains.

En 1968, après l’invasion de la Tchécoslovaquie par le pacte de Varsovie, Věra Komárková a émigré aux Etats-Unis.

L’expédition féminine américaine à conquérir Annapurna  (Věra Komárková au milieu dans la rangée du bas) | Photo: YouTube

En 1976, elle a conquis le Denali, point culminant de l’Amérique du Nord. Un an plus tard, elle a participé à la première ascension du pilier est de Mount Dickey, en Alaska. En 1978, membre de la première expédition féminine américaine en Himalaya, elle a gravi son premier huit mille, l’Annapurna I, avec Irene Miller. C’est ensuite en 1984 que Věra Komárková a conquis son deuxième huit mille, le Cho Oyu, avec la Tchécoslovaque Dina Štěrbová et le sherpa népalais Ang Rita.

En 1986, elle s’est installée en Suisse, où elle est devenue professeure de sciences naturelles à la Schiller International University de Leysin. Elle enseignait principalement l’écologie alpine puis, par la suite, les technologies de l’information.

Věra Komárková est décédé en 2005 de complications liées au traitement d’un cancer du sein.

mots clefs:

En relation