Retour sur le devant de la scène d'un « corrompu » du football

Ivan Hornik, photo: CTK

Le 27 septembre, la Cour municipale de Prague a confirmé le verdict contre Ivan Hornik, l'ancien directeur du club de football pragois Viktoria Zizkov, poursuivi pour corruption. Ce vendredi, Hornik fait la une des grands quotidiens tchèques, car il est revenu sur le devant de la scène du football tchèque, immédiatement après l'expiration de la sanction qui lui avait été infligée par la Commission disciplinaire de l'Union du football tchèque.

Ivan Hornik, photo: CTK
Pourtant, il risque de ne pas rester longtemps le conseiller du président du club de Pribram, Jaroslav Starka, son ami. La cour lui a infligé, pour corruption, une peine de sept mois de détention avec un sursis de cinq ans, une amende de 30 000 euros et l'interdiction d'exercer dans le football pendant dix ans. D'après le président de la Commission disciplinaire de l'Union du football, Alexandr Karolyi, l'avenir de Ivan Hornik n'est plus l'affaire de l'Union, mais de la police et de la justice. Les sondages dans l'opinion publique révèlent que Ivan Hornik, condamné pour corruption, n'a plus rien à faire dans le monde du football...