Ski de fond : Lukáš Bauer à deux doigts d’un succès historique en Coupe du monde

Lukáš Bauer, photo: CTK

Ils seront sans doute pas moins de trois Tchèques à remporter une Coupe du monde des sports d’hiver à l’issue de cette saison 2007-2008. Tandis qu’en patinage de vitesse, Martina Sáblíková, Sportif tchèque de l’année 2007 hommes et femmes confondus, a conservé sa couronne sur longues distances, en skicross, une discipline de ski acrobatique, Tomáš Kraus s’est adjugé sa quatrième victoire en cinq épreuves depuis le début de saison, vendredi dernier, à Sierra Nevada, en Espagne, confortant ainsi son avance en tête du classement général, tout comme Lukáš Bauer en ski de fond, qui a, lui, remporté le skiathlon disputé, samedi, à Falun, en Suède.

Martina Sáblíková, photo: CTK
Si les performances de Martina Sáblíková et de Tomáš Kraus ne seront pas minimisées, quoiqu’il arrive, le grand héros de cette saison de sports d’hiver en République tchèque risque cependant fort d’être Lukáš Bauer. En s’imposant en Suède pour la cinquième fois de la saison à l’issue de la poursuite (15 km en style classique + 15 km en style libre), épreuve aussi appelée skiathlon, et d’une dernière ligne droite à couper le souffle, le fondeur tchèque a fait un pas supplémentaire vers une victoire qui constituerait une première historique pour son pays. Jamais, en effet, un Tchèque n’a remporté le classement général d’une Coupe du monde de ski de fond. Pour Lukáš Bauer, le globe de cristal constitue donc plus que jamais un objectif prioritaire :

Lukáš Bauer, photo: CTK
« Déjà après ma deuxième place à Liberec, la semaine dernière, qui faisait suite à ma victoire en Estonie, j’avais dit que mon unique objectif désormais était le globe de cristal qui récompense le vainqueur du classement général. Bien entendu, ce nouveau succès, aujourd’hui, m’aide beaucoup dans ce sens car mon avance sur les autres concurrents s’est de nouveau accentuée. Je fais donc tout ce qui est en mes moyens pour atteindre cet objectif. »

Au classement général, Lukáš Bauer possède 408 points d’avance sur son premier poursuivant, l’Allemand René Sommerfeldt. Sept courses figurent encore au programme de la Coupe du monde avant la fin de la saison, dont trois sprints qui ne sont certes pas son point fort mais ne devraient pas l’empêcher, dans sa forme actuelle, de rentrer dans l’histoire du sport tchèque.