Subventions européennes : deux programmes opérationnels restent à négocier

Foto: La Comisión Europea

La République tchèque a répondu à toutes les objections de la Commission européenne relatives à ses six programmes opérationnels. Le compromis, qui a été trouvé, permettra au pays de bénéficier, pour la période 2014-2020, des subventions en provenance des fonds structurels de l’UE. Les modalités de deux autres programmes restent encore à négocier.

Photo: Commission européenne
L’information a été communiquée ce vendredi par le ministère du Développement local sans pour autant préciser lesquels des huit programmes opérationnels sont proches de l’adoption.

L’Accord de partenariat a été conclu entre la République tchèque et la Commission européenne en août dernier. Depuis, la section pour l’Europe centrale au sein de la Commission a présenté les objections par rapport à tous les programmes proposés par les responsables tchèques. Sans les satisfaire, le pays ne pourra pas lancer l’appel aux projets pour la période 2014-2020. La somme allouée à la République tchèque pour les six années correspond à 23,83 milliards d’euros.

Ce jeudi, la partie tchèque a accueilli la délégation de la Commission dirigée par Erich Unterwurzacher, responsable de la section centre-européenne. Suite à cette rencontre, la ministre du Développement local, Karla Šlechtová (ANO), a déclaré que l’approbation de six programmes opérationnels est imminente. Les derniers points de discorde devraient être résolus avant la fin du mois.