Toujours en contact avec nos auditeurs

obalka.jpg

L’arrivée du printemps semble avoir donné un nouvel élan à beaucoup d’entre vous, tellement le courrier que nous avons reçu cette semaine a été abondant et intéressant. Par ailleurs, vous ne manquez pas à nous faire partager votre joie de ce que le froid a enfin cédé la place à des journées chaudes et ensoleillées. Nous avons pour notre part le plaisir de faire partager à l’ensemble de nos auditeurs quelques unes des lettres que nous avons reçues au cours des deux semaines écoulées.

« J’apprécie toujours les rubriques Tourisme, Histoire, Culture, sans oublier les bulletins d’informations », écrit dans sa dernière lettre René Durand de France qui nous signale également qu’il s’est maintenant fait à l’écoute sur Internet. Une activité que nous saluons cordialement, car nous sommes très satisfaits de voir que ceux qui suivent les programmes de Radio Prague ne le font pas seulement en lisant notre site, mais aussi en les écoutant.

Notre fidèle auditeur Paul Jamet se plaît à son tour à écouter notre agenda touristique :

Villa Savoye
« Je viens de suivre l'émission du jour et la rubrique tourisme consacrée à la Villa Tugendhat. J'ai regardé les photos sur votre site et j'en ai recherché d'autres. Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec la célèbre Villa Savoye construite par Le Corbusier à Poissy-sur-Seine. Ces deux villas ont été construites en même temps, je pense, aux environs de 1930 dans un style très dépouillé et très moderne pour l'époque. »

Effectivement, des parallèles sont évidents, les deux villas étant appréciées comme des chefs d’œuvres tout à fait comparables de l’architecture moderne de la première moitié du XXe siècle.

L’architecture et l’histoire, c’est ce qui intéresse aussi Abdelhamid Djebbari qui voudrait avoir, comme il nous le signale dans sa lettre, des informations sur les monuments historiques de notre pays... Et bien, rien de plus simple que de suivre régulièrement notre rubrique Pays du tourisme, que nous diffusons une fois tous les quinze jours, le jeudi. Et encore, rien de plus simple que de parcourir nos émissions précédentes qui ont abordé les thèmes qui peuvent vous intéresser. Dans la lettre de notre auditeur algérien, nous avons également pu lire :

« J'espère que vous voudrez bien me permettre d'avoir un souvenir de votre station. Je vous en remercie d'avance et vous adresse mes amitiés les plus sincères avec mon meilleur souvenir que je vous demande de partager avec toute l'équipe qui travaille avec vous, sans oublier les techniciens. »

Et comme nous l’avons promis dans le précédent Courrier des auditeurs à Christian Ghibaudo, voilà quelques données concernant la minorité allemande qui vit sur le territoire en Tchéquie. A l’heure actuelle, on compte en République tchèque près de 40 000 citoyens de nationalité allemande. Il s’agit pour la plupart de descendants des anciens Allemands des Sudètes ayant pu rester après la fin de la Deuxième Guerre mondiale dans le pays et qui n’ont pas été contraints, à l’instar de plus de trois millions de leurs compatriotes, de quitter l’ancienne Tchécoslovaquie.

La minorité allemande est la plus fortement représentée dans les anciennes Sudètes, dans le nord du pays, et particulièrement dans la région d’Ustí nad Labem, ainsi que dans la région de Karlovy Vary, partie occidentale de la République tchèque. A noter que la langue allemande est aujourd’hui, après l’anglais, la deuxième langue la plus répandue et le plus souvent enseignée en République tchèque.

L’expulsion des Allemands des Sudètes est un thème qui est évoqué, aussi, dans un nouveau film tchèque, Alois Nebel, qui est une adaptation inédite d’une bande dessinée. Le film qui remporte depuis quelques mois un beau succès sur les écrans tchèques est sorti en salles en France.

'Alois Nebel'
A cette occasion, notre auditeur Thierry Monasse nous a envoyé un article qui est paru le 15 mars dans Le Monde et qui attire l’attention non seulement sur le sujet du film, mais aussi sur sa méthode de réalisation. Appelée rotoscopie, elle consiste à filmer d’abord les acteurs et puis à redessiner leur image selon un procédé « presque aussi vieux que le cinéma ».... Nous voudrions vivement recommander ce film à ceux de nos auditeurs qui s’intéressent à ce douloureux chapitre de la récente histoire européenne ou encore à ceux qui veulent en savoir plus sur cette méthode cinématographique unique. D’autant plus que les films tchèques, comme on le sait, ne sont projetés que très rarement en France.

Et pour terminer, nous avons retenu une réaction de Martine Hildebrandtà l’une de nos informations portant sur la différence entre revenus et retraites des Tchèques qui est plus importante que la moyenne européenne. Dans cette brève, il a été dit qu’en moyenne, les pensions en République tchèque s’élèvent à environ la moitié des revenus d’un employé avant son départ en retraite, tandis que la moyenne européenne s’élève à 57,8%. Notre auditrice nous a en outre écrit, nous citons :

« Avec la crise et les plans d'austérité, ne pensez-vous pas que la population pense avant tout à garder son argent pour les besoins quotidiens, loyers, factures...? Bref vivre le jour le jour. Une analyse sur le résultat des élections en Slovaquie. Votre ministre des Affaires étrangères pense que si la gauche a gagné, c'est à cause d'une affaire de corruption. Une analyse trop simpliste, trop facile. Un gouvernement ne tombe pas que pour des affaires de corruption mais aussi à cause d'une politique menée. Le résultat des élections slovaques pourraient être le même en République tchèque. Le gouvernement pourrait être sanctionné à cause des mesures antisociales, à cause des plans d'austérité. Les populations ne supportent pas non plus que leurs élites politiques ne se montrent pas exemplaires. »

Merci pour cette analyse brève mais pertinente, merci également vous tous qui nous avez écrit et que nous avons eu le plaisir de citer dans ce Courrier des auditeurs, merci à vous tous qui nous écoutez ou qui nous lisez sur Internet.