Transport aérien : ČSA a supprimé ses lignes historiques entre Prague, Ostrava et Bratislava

Photo: Aero Icarus, Flickr, CC BY-SA 2.0

Même s’il ne s’agit pas de la « super-Lune de sang » qui pouvait être observée dans la nuit de dimanche à lundi, cela n’en reste pas moins un petit événement dans le ciel tchèque. ČSA – Czech Airlines a récemment supprimé ses vols intérieurs entre Prague et Ostrava, ainsi qu’entre Prague et Bratislava et entre Bratislava et Košice en Slovaquie.

Photo: Aero Icarus, Flickr, CC BY-SA 2.0
Annoncée par la compagnie aérienne tchèque en fin d’année dernière, l’information n’était pas passée complétement inaperçue. Et pour cause : historique, la ligne qui reliait Prague à Bratislava a été la première mise en service par ČSA lors de sa fondation en 1923. Seule la ligne entre Prague et Košice, dans l’est de la Slovaquie, villes distantes de 520 kilomètres, a donc été maintenue pour ce qui concerne les vols dans le ciel tchéco-slovaque. Porte-parole de ČSA Dan Šabík explique que cette décision est le fruit d’une réflexion très pragmatique :

« La principale raison de l’arrêt du trafic entre Prague et Ostrava et entre Prague et Bratislava est la pénurie d’avions de type ATR 42. Exploiter d’autres avions, plus grands, sur ces deux lignes n’aurait pas de sens d’un point de vue économique. La fréquentation et le potentiel de développement de ces deux lignes sont trop limités. »

Avion de transport de passagers construit par la société italo-européenne éponyme, l’ATR 42 était exploité au nombre de trois jusqu’à peu encore par ČSA. La compagnie a toutefois décidé de s’en débarrasser alors que leur contrat de location arrivait à terme.

Photo: ČT24
Jusqu’au 11 janvier dernier, ČSA, qui a transporté un total de 2,9 millions de personnes en 2017 (+6 % par rapport à 2016), proposait quatre vols hebdomadaires entre Prague et Ostrava ainsi que trois allers-retours entre les capitales tchèque et slovaque. Ces changements dans le programme des vols s’inscrivent dans le cadre de la prise de contrôle du capital de la compagnie par Travel Service, qui est basée en République tchèque et opère sous la marque commerciale SmartWings.

Inversement, la demande pour des marchés autrement plus stratégiques pour ČSA que celui intérieur de l’ancienne Tchécoslovaquie, a fortement augmenté. En 2017, la compagnie a enregistré la plus forte croissance de ses recettes sur les marchés russe et ukrainien avec des chiffres en hausse respectivement de 30 et 35 %. Tant pis donc pour Ostrava et Bratislava…