Travailler comme le lion en pierre du pont Charles

Lev

Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague - Ahoj vám všem, milovníkům češtiny Radia Praha ! Après avoir déjà découvert dans de précédentes émissions différentes expressions de la langue tchèque relatives au chien - pes, au chat - kočka, puis aux oiseaux - ptáci, c'est cette fois à d'autres animaux que nous allons nous intéresser. L'occasion de constater que l'observation des comportements ou des caractéristiques de nombre deux a permis la formation d'un certain nombre de comparaisons pleines de bon sens...

Lev
Et bien que nous soyons en République tchèque, commençons par celui qui est présenté comme le roi de la jungle : le lion - lev. Le lion, qui, lorsqu'il est argenté à double queue et couronné, devient le symbole de la Bohème et représente le pouvoir et la souveraineté. De l'animal et de ses comportements, on retiendra que comme dans la langue française d'ailleurs, un Tchèque peut se battre - bít se jako lev, rugir - řvát jako lev, être fort - silný jako lev, être courageux - statečný, tout cela, donc, vous l'aurez compris, comme un lion - jako lev. Enfin, d'un gars qui ne rechigne pas à la tâche au boulot et a de l'énergie à revendre, on dira « je do práce jako lev », c'est à dire, grosso modo, qu'il travaille comme un lion, expression que l'on peut comparer, sous certains aspects, à l'expression française « il a bouffé du lion ». Toutefois, même si elle n'est pas vraiment employée par les Tchèques aujourd'hui, nous avons également trouvé trace d'une expression pragoise un peu curieuse qui précise que la personne en question travaille certes comme un lion - « je do práce jako lev », mais comme « le lion en pierre du pont Charles » - « kamenej z Karlova mostu ». Comme vous pouvez vous en douter, cela signifie alors que le travailleur dont il s'agit est plutôt un paresseux, un fainéant.

Zajíc
Autre animal dont les comportements font l'objet de beaucoup de comparaisons : le lièvre - zajíc. Bien entendu, il s'agit d'un petit animal connu pour sa vitesse de course, vitesse qui, avec la ruse dont il sait parfois faire preuve, est d'ailleurs pratiquement son seul moyen de défense. Rien d'étonnant, donc, que de quelqu'un qui court très vite, les Tchèques disent parfois qu'il « court comme un lièvre » - « běží jako zajíc ». Généralement, lorsque vous vous promenez, dès que vous apercevez un lièvre, ou plus précisément que celui-ci vous aperçoit, il prend la fuite. D'ailleurs, les chasseurs savent très bien que lorsque le lièvre a peur, il crie même comme un enfant. Voilà pourquoi ont entend parfois dire de quelqu'un qu'il est « craintif comme un lièvre » - « bázlivý jako zajíc ». Enfin, sans doute parce que le lièvre est un animal nocturne, qui aime établir son gîte, se nourrir et satisfaire ses aspirations amoureuses durant la nuit, de quelqu'un qui a un sommeil léger ou qui dort les yeux ouverts, les Tchèques pourront dire qu'il « dort comme un lièvre » - « spí jako zajíc ». Enfin, autre dernière très belle comparaison mettent en scène le lièvre, celle selon laquelle quelqu'un qui regarde quelque chose avec un air un peu bête, sans bien comprendre ce qui se passe, « regarde comme un lièvre regarde la nouvelle neige » - « kouká jako zajíc na nový sníh ». Pour bien comprendre, il suffit d'imaginer un lièvre dressé sur ses pattes arrière et regardant autour de lui en agitant et en faisant claquer ses grandes oreilles.

Králíci
Un peu curieusement, on ne retrouve pas autant d'expressions relatives au lapin - králík, et ce peut-être parce qu'on trouve moins de lapins que de lièvres dans la plaine, bois et forêts de Bohême et Moravie. Retenons donc juste cette comparaison selon laquelle, quand il y a beaucoup d'enfants à un endroit, il y en ait « comme des lapins » - « dětí jako králíků », le lapin étant célèbre notamment pour ses performances sexuelles et sa faculté de se reproduire très rapidement.

Ryba, photo: Reaperman, Creative Commons 3.0
Enfin, terminons avec un tout autre type d'animal : le poisson - ryba. Là aussi, on retrouve une quantité d'expressions plutôt logiques. Ainsi, un Tchèque peut être « muet comme un poisson » - « němý jako ryba », « nager comme un poisson » - « plavat jako ryba », être « en bonne santé comme un poisson » - « zdravý jako ryba », se sentir en pleine forme, plein d'allant, « frais comme un poisson dans l'eau » - « čerstvý jako ryba ve vodě », ou tout simplement, expression très connue, « se sentir comme un poisson dans l'eau » - « mít se jako ryba ve vodě », c'est-à-dire être parfaitement à l'aise dans la situation ou l'environnement où l'on se trouve.

C'est donc en espérant que vous aussi vous vous soyez sentis comme des poissons dans l'eau tout au long de cette émission que se termine ce « Tchèque du bout de la langue » consacré aux expressions relatives aux animaux. Nous poursuivrons encore cette petite étude dès la semaine prochaine avec d'autres animaux, comme par exemple le cheval - kůň. En attendant, portez-vous du mieux possible - mějte se co nejlíp!, portez le soleil en vous - slunce v duši, salut et à bientôt - zatím ahoj!