Un nouveau délégué aux droits de l'homme

r_2100x1400_radio_praha.png

Le gouvernement tchèque vient de nommer un nouveau délégué aux droits de l'homme, à la place de Petr Uhl, qui avait présenté sa démission, après la nomination de son épouse, Anna Sabatova, au poste d'adjoint du médiateur de la République.

Le gouvernement tchèque vient de nommer un nouveau délégué aux droits de l'homme, à la place de Petr Uhl, qui avait présenté sa démission, après la nomination de son épouse, Anna Sabatova, au poste d'adjoint du médiateur de la République. Le cabinet a respecté la recommandation de Petr Uhl et a choisi Jan Jarab, qui était son adjoint. Le nouveau délégué est médecin de profession. Son père est sénateur. Jan Jarab devient aussi le président du Conseil pour les minorités, de la Commission interministérielle pour les affaires des Roms et du Conseil gouvernemental pour les droits de l'homme. A son entrée en fonction, il a déclaré qu'il va continuer dans le travail de son prédécesseur. D'après lui, pourtant, les députés ne s'intéressent que très peu aux droits de l'homme.