Un Tchèque a provoqué un incendie catastrophique au Chili

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Malgré la distance géographique qui nous sépare du Chili, l'incendie qui ravage, depuis quelques jours, le parc national de Torres del Paine dans ce pays, est très suivi par les médias tchèques. La raison en est simple. La catastrophe qui a déjà détruit 6000 hectares de forêt, a été provoquée par un touriste tchèque.

Le ressortissant tchèque Jiri Smitak bivouaquant à un endroit qui n'était pas indiqué pour cet usage, aurait mis feu, involontairement, à l'herbe sèche et l'incendie se serait répandu dans la forêt avec une rapidité vertigineuse. L'incident serait dû à une manipulation maladroite d'un réchaud à gaz qui se serait renversé dans l'herbe. Des unités spéciales ont été dépêchées dans le parc national et plusieurs dizaines de touristes ont été évacuées. Le coût de l'opération est évalué à 60 millions de dollars. Pourtant Jiri Smitak, homme par qui le malheur est arrivé et qui a avoué son délit, n'a payé finalement qu'une amende de 200 dollars, avant d'être autorisé, par les organes compétents chiliens, à quitter de pays.

Cependant, l'affaire n'est pas close, car elle a été passée au Conseil de la défense nationale chilien qui pourrait demander des réparations à Jiri Smitak. Entre-temps des centaines de pompiers chiliens et argentins, des soldats, des marins et des volontaires luttent pour localiser l'incendie. La pluie ne vient toujours pas, et ils ne peuvent compter que sur leur propres forces et sur une aide des hélicoptères et des avions transportant de l'eau.