Une agréable lecture - ce que nous écrivent les auditeurs

r_2100x1400_radio_praha.png

Quelques week-ends, lors desquels mes collègues vous ont présenté la présente rubrique consacrée à vos lettres, cartes postales, rapports d'écoute, courriels et messages les plus divers, sont vite passés et nous nous retrouvons donc, moi au micro et vous à vos postes ou sur notre site internet, pour une nouvelle édition de « votre » courrier des auditeurs...

Au début d'une rubrique, nous nous demandons un peu toujours par quoi commencer. Cette fois-ci, nous n'avons pas hésité et c'est le courriel de notre ami de longue date, Philippe Marsan de Lanton, dans la région de Bordeaux, qui aura l'honneur de débuter ce Courrier des auditeurs ? Pourquoi ? Voici ce qu'il nous a écrit en dehors d'un rapport d'écoute réalisé le 14 février : « Aujourd'hui, jour de la Saint Valentin, peut-on tomber amoureux d'une radio et pourquoi pas de Madame Radio Prague ? Tout au long de l'année, elle nous informe, nous divertit, nous passionne, alors si je pouvais, pour cette Saint Valentin, Madame Radio Prague, je vous offrirais un superbe bouquet de fleurs, et vous seriez aussi une magnifique rose de l'information...Amitiés, Philippe. » Alors qu'en dites-vous ? Cela ne mérite pas l'honneur du début de la rubrique ? Certainement. Et ajoutons que Philippe Marsan nous a écouté, comme d'habitude d'ailleurs, sur un récepteur ancien, de marque Brandt et datant de 1975, avec une antenne fouet de 40 centimètres...

Christian Ghibaudo de la jolie région de Tende, en France, nous a envoyé plusieurs rapports d'écoute qui témoignent d'une assez bonne réception, en général. Il nous signale qu'avec l'action « Les enfants de Don Quichote » et le décès de l'abbé Pierre, les médias ont beaucoup parlé des sans-abris. A ce propos, il nous pose la question suivante : « Qu'en est-il en Tchéquie, y-a-t-il beaucoup d'associations qui s'ocupent des sans-abris ? » Disons tout de suite que la vie associative en République tchèque est beaucoup moins développée qu'en France, bien qu'elle soit soumise à un peu près la même loi sur les associations à but non lucratif qu'en France. Parmi les associations qui s'occupe de venir en aide aux SDF, en général, citons surtout la Charité catholique et d'autres associations ou organisations religieuses, mais aussi Nadeje (L'espoir) qui pourrait un peu être comparé aux Restaurants du coeur du feu Coluche, du moins en ce qui concerne la restauration des SDF. Nadeje est très actif à Prague surtout, mais ses capacités ne suffisent pas au nombre croissant de SDF. En plus de cela, il a rencontré un problème, ces derniers temps, avec la fermeture d'un de ses centres, non loin de la Gare centrale de Prague. Nadeje devrait disposer d'un nouvel endroit pour construire un centre plus important, non loin de la gare, sous la voie rapide qui traverse Prague, mais cet hiver il n'a pu offrir ses services aux SDF. La municipalité de Prague a aussi pris une importante initiative dont nous avons parlé sur nos ondes : elle a ouvert un centre pour les SDF sur une péniche ancrée dans le centre de la capitale. Les sans-abris peuvent y trouver refuge et passer la nuit pour une modeste somme d'un euro. Par contre, l'alcool et la cigarette sont interdits à bord. Toutes ces informations concernaient Prague, mais dans les autres grandes villes de provinces, où les SDF sont nombreux, il existe aussi des organisations et associations qui s'occupent d'eux, en plus des municipalités.

Laouer Lakhdar nous a écrit au nom du club de Oued Rhiou, en Algérie, dont les membres sont à l'écoute de Radio Prague depuis l'année 1979 ! Nous sommes heureux de constater qu'ils s'intéressent depuis si longtemps à nos émissions et les remercions de leurs voeux pour 2007. Monsieur et Madame Jamet, d'Argenteuil en France, nous ont écrit que leur dernière lettre remontait déjà au 26 décembre et constatent que le temps a filé vraiment. Ils nous envoient aussi 7 rapports d'écoute et nous espérons que les cartes QSL de notre nouvelle série leur plairont. Elle est consacrée, comme vous le savez, peut-être, aux plus belles et plus intéressantes tours panoramiques de la République tchèque. Nous avons aussi reçu la revue Antennes du Perche, publiée par le Radio Club du Perche. A cette occasion, nous souhaitons une bonne continuation à nos amis Pigeard de Gréez-sur-Roc. Dans l'éditorial, Guy Le Louet constate ce que nous constatons aussi en lisant les courriers de nos auditeurs : les ondes courtes n'intéressent plus les jeunes, car leur univers ce sont l'informatique, la FM le MP 3. Guy Le Louet écrit avec une certaine nostalgie : « Pourtant, que de plaisir nous apporte l'écoute de la radio et des stations internationales. Le callenge prouve qu'il y a encore d'excellentes émissions et de nombreux pays à écouter sur les ondes. » Sans vouloir être un grand pessismiste, je dois dire que je commence à me demander jusqu'à quand, avec le développement ultra-rapide de l'internet, du satellite et d'autres technologies. La diffusion radiophonique et même télévisée par la voie des ondes serait-elle en voie de disparition, même avec l'apparition du numérique, ou plutôt grâce à son apparition justement ? Qui sait... seul l'avenir nous donnera une réponse, mais un fait est certain, une révolution est en train de se produire dans le monde de la diffusion de l'information, mais aussi dans l'envoi du courrier. En effet, le nombre de courriers électronique, ces fameux courriels, est en hausse constante, alors que celui des lettres classiques seraient plutôt en baisse. Pas étonnant, puisque le courriel coûte bien moins cher que l'envoi d'une lettre classique ! Enfin, nous terminerons cette « boîte aux lettres » de cette semaine en espérant que les ondes courtes survivront à l'évolution de l'informatique, peut-être avec le DRM et en vous invitant à une prochaine édition du Courrier des auditeurs.