Une imposante œuvre murale à l’aéroport de Prague

La peinture murale de grand format Cosmos de Michal Škapa, photo: Bronislav Pražan, ČRo

Les visiteurs voyageant vers l’aéroport de Prague ou depuis celui-ci peuvent désormais admirer une imposante fresque murale, une des plus grandes dans son genre en Europe. Elle est l’œuvre du célèbre artiste de street-art tchèque,  Michal Škapa, dans le cadre du projet nommé ArtWall.

La peinture murale de grand format Cosmos couvre un entrepôt de la société CTP à proximité immédiate de l'aéroport Václav Havel à Prague. La peinture, dont la réalisation a pris presque trois semaines, recouvre un espace de 5 250 mètres carrés. Son motif principal est un œil bleu, qui depuis le mur, fixe l'une des pistes de l'aéroport.

Vladimír Strejček est directeur du studio visuel Drawetc, qui a initié le projet. D’après lui, réaliser cette œuvre s’est avéré plus compliquée que d’autres projets. En raison des restrictions de sécurité à l’aéroport, ses créateurs n’ont pas été autorisés à utiliser un projecteur nocturne pour transférer le dessin sur le mur. A la place, le croquis a été transféré directement sur la façade, à l'aide de trois plates-formes élévatrices, déclare M. Strejček.

« Dans ce contexte, nous avons créé un système de points et sur cette base, nous avons  réalisé  les formes principales sur le mur. Ensuite, Michal Škapa et cinq ou six autres collègues ont créé la peinture sur le mur. Ils ont utilisé près de 4 500 bombes aérosols, ce qui a demandé beaucoup de matériel. »

Le projet, destiné à transformer certaines des zones industrielles grises de la ville et à égayer l'espace public, est né en 2017 :

« L’art mural existe un peu partout dans le monde, mais il n'y a pas grand-chose en République tchèque. J'ai donc décidé d'approcher le développeur CTP, car je sais qu'ils ont beaucoup de grands bâtiments à travers le pays. Je leur ai montré mon concept et à ma plus grande surprise, ils l’ont aimé et nous avons donc annoncé au public une compétition de fresques murales. »

CTP ART WALL, Dzia, photo: Drawetc

Parmi les deux autres œuvres murales originaires du projet ArtWall, il y a une peinture réalisé par l’artiste néerlandais Dzia, peint sur un entrepôt de l'autoroute D1, près de la ville de Humpolec. Et le troisième est un autocollant grand format, couvrant un hall d'entrepôt à Pilsen, et créé par Kristina Fišerová, directrice du studio de graphisme de la Faculté de design et d'art de l'Université de Bohême occidentale.

Drawetc est actuellement en train de préparer  un projet en commun avec les conseillers municipaux de la ville de Prague, qui ont approché le studio avec un plan pour transformer certains murs de la  capitale ainsi que des maisons, tant dans le centre-ville qu’en périphérie.

« Un des lieux est proche de la station de métro Malostranská. Si vous prenez la ligne 22 du tramway depuis Malostranská jusqu’au château de Prague, vous pouvez voir des murs tout le long. Aujourd’hui, les murs sont couverts de  graffiti de façon illégale. Les conseillers municipaux nous ont demandé de créer quelque chose qui correspondrait au lieu, au Château de Prague et à son histoire. Il ne s'agit donc que d'une petite partie d'une énorme liste de bâtiments à Prague, qui pourraient être transformés à l'avenir. »