Une nouvelle forêt vierge verra le jour en Bohême orientale

D'ici à 100 ans, la Tchéquie devrait avoir une nouvelle forêt vierge. La société des Forêts de République tchèque et l'Agence de protection de la nature et du paysage mènent des négociations intenses sur sa création dans la région de Chrudim, en Bohême orientale.

Foto: Archiv ČRo7
L'importance de la forêt en tant que facteur de stabilisation du climat, élément de création de paysage, barrière aux inondations, réserve d'oxygène et lieu de repos est la raison pour laquelle l'initiative de créer une nouvelle forêt vierge a toutes les chances d'aboutir. La nouvelle forêt vierge devrait voir le jour dans le complexe boisé de Lichnice près de Chrudim, où une surface de près de 30 hectares est depuis longtemps inexploitée et laissée à son état naturel. Le directeur de la Région protégée de Zelezne hory - Monts de fer, Frantisek Barta, considère ce terrain comme un bon point de départ à la future forêt vierge dont les avantages sont incontestables :

« Le premier avantage est la sauvegarde de la structure génétique de la forêt, c'est à dire ne pas être une monoculture mais une large variété d'espèces d'arbres. Dans le cas précis de Lichnice, on y trouve des chênes dans la bande plus chaude, des épicées dans la vallée où le climat est plus froid sous l'effet du phénomène dit d'inversion, puis des sapins, des hêtres et des tilleuls qui poussent sur des pentes détritiques, sans oublier les pins très anciens. Tout cela devrait être sauvegardé et, dans le même temps, différencié du point de vue d'âge : l'objectif est que toutes les étapes de l'évolution de la forêt s'y déroulent, dans des conditions naturelles, sans intervention de l'homme, depuis de jeunes brins /baliveaux/ jusqu'aux arbres centenaires et bicentenaires laissés à la décomposition naturelle. »

Un autre avantage de chaque forêt vierge réside dans la stabilité du climat qui ne change pratiquement pas, sous l'effet des changements climatiques. Ceci peut être confirmé par l'expérience des forêts vierges déjà existantes sur notre territoire, dont celles de Boubin, Zofin et Hojna Voda, toutes fondées au milieu du XIXe siècle. La nouvelle forêt vierge verra le jour sur un territoire déjà classé zone protégée où des règles assez sévères sont appliquées, telles que l'interdiction de sortir des chemins balisés, ramasser les champignons et les fruits. Les amateurs de la nature n'ont pas à craindre de ne pas pouvoir y mettre les pieds. Le déplacement sera autorisé sur les sentiers pour touristes et cyclotouristes. La forêt vierge qui naîtra à Lichnice près de Chrudim présentera un bio système unique auquel l'homme ne touchera pas et même si ce n'est pas nous qui aurons la chance de la voir, ce sera un legs fait aux générations futures, en tant que réserve de vie animale et végétale inépuisable, nous a dit Frantisek Barta, directeur de la région protégée de Zelezne hory.