Vaclav Havel en Croatie

r_2100x1400_radio_praha.png

Vaclav Havel, Stjepan Mesic et Milan Kucan, chefs d'Etat de la République tchèque, de la Croatie et de la Slovénie, se sont rencontrés, lundi, dans le village de Bosanka, près de Dubrovnik. Il se trouve sur un champ miné s'étendant sur une superficie de 24 km². Un rappel donc des plus éloquents du récent conflit dans la région. Cette visite a une dimension symbolique, a déclaré Vaclav Havel.

Vaclav Havel, Stjepan Mesic et Milan Kucan, chefs d'Etat de la République tchèque, de la Croatie et de la Slovénie, se sont rencontrés, lundi, dans le village de Bosanka, près de Dubrovnik. Il se trouve sur un champ miné s'étendant sur une superficie de 24 km². Un rappel donc des plus éloquents du récent conflit dans la région. Cette visite a une dimension symbolique, a déclaré Vaclav Havel. D'autant, que les trois présidents n'ont pas parlé seulement du passé, mais aussi du risque de déclenchement d'un nouveau conflit balkanique en rapport avec l'évolution dans le Monténégro. Voilà d'ailleurs le sujet d'un sommet, ce mardi, des trois présidents mentionnés avec le président monténégrin, Milo Djukanovic... En s'attendant à aboutir à certaines conclusions plus concrètes, Havel, Mesic et Kucan ont soutenu l'idée du Président français, M. Jacques Chirac, de convoquer, en automne prochain, un sommet des pays de l'Union européenne et de ses pays candidats et des Etats des Balkans.