Vaclav Havel reçoit le Prix du PEN club tchèque

Vaclav Havel avec le Prix Karel Capek, photo: CTK

Le Prix Karel Capek 2008 a été décerné par le PEN club tchèque au dramaturge et ancien président tchèque Vaclav Havel. Le prix porte le nom du romancier, dramaturge et journaliste Karel Capek qui a profondément marqué la littérature tchèque dans la première moitié du XXe siècle. Ses oeuvres ont été traduites dans beaucoup de langues et il ressemble à Vaclav Havel par son intérêt pour les affaires publiques et son engagement politique.

En attribuant le prix à Vaclav Havel, le jury du PEN club a non seulement apprécié son oeuvre littéraire mais aussi sa contribution à la résurrection du PEN club tchèque en 1989. Les écrivains Vaclav Havel, Jiri Mucha, Ivan Klima et Karel Siktanc avaient tenté de réanimer cette association littéraire pratiquement étouffée par le régime communiste depuis les années 1970, et encore en novembre 1989 ils ont été persécutés à cause de ces activités. Ce n’est que la chute du régime arbitraire qui a précipité les choses et, dès janvier 1990, le PEN club tchèque renaît de ses cendres. Jiri Mucha en est alors élu président.

Le jury du PEN club attribue le Prix Karel Capek tous les deux ans depuis 1994 et prend en considération non seulement les qualités littéraires du candidat mais aussi ses activités en faveur de la démocratie et de l’humanisme, des valeurs qui étaient également celles de Karel Capek. Les amateurs de Vaclav Havel peuvent considérer ce prix comme la confirmation du retour de l’ancien président tchèque au théâtre et à la littérature. Il l’a lui-même laissé entendre en résumant à la radio l’année 2007 :

Vaclav Havel avec le Prix Karel Capek, photo: CTK
« Je me rends compte qu’il m’est arrivé une chose assez importante – j’ai écrit une pièce de théâtre. C’est une chose importante pour moi parce que j’ai écrit cette pièce après une pause de près de dix-huit ans. Je suis un dramaturge assez particulier qui, et ce n’est pas tout à fait courant, a délaissé le théâtre pendant treize ans pour devenir président, et qui, finalement, est revenu à son métier. En 2007, nous avons vécu beaucoup de choses, nous avons beaucoup voyagé et avons pris part à beaucoup de manifestations publiques. Nous avons aussi été en Amérique où j’écris avec plus de facilité. Aux Etats-Unis, on ne me distrait pas tellement comme chez moi. Et c’est donc là que j’ai écrit cette pièce. »

En 1994, le Prix Karel Capek a été exceptionnellement décerné à deux auteurs étrangers, Günter Grass et Philip Roth. Depuis, le prix doté d’une somme de 150 000 couronnes, quelque 5800 euros, n’est attribué qu’à des écrivains tchèques. Parmi ses lauréats figurent. entre autres, les romanciers Arnost Lustig, Jiri Kratochvil et Ludvik Vaculik, les dramaturges Josef Topol et Ladislav Smocek ainsi que l’ancien président du PEN club tchèque Jiri Stransky.