Vols dans les magasins : première place pour la Tchéquie dans l'Union européenne

L'association Eurocaisses vient de publier les résultats d'une étude réalisée par la société britannique Centre for Retail Research concernant les vols dans les magasins et les centres commerciaux. Ces résulats ne sont pas brillants pour la République tchèque, car elle figure à la première place.

Cette étude révèle qu'en Répblique tchèque chaque achat d'une valeur de 1000 couronnes représente aussi un vol dans un magasin ou un centre commercial d'une valeur de 14 couronnes. On apprend aussi qu'il n'y a pas que les clients qui volent. Les employés sont, en effet, responsables de la moitié des dommages causés. La situation est la même en Slovaquie, et les deux pays se retrouvent en tête du classement réalisé par la société britannique. La Grande-Bretagne se classe deuxième devant la Hongrie et le Portugal. Les clients les plus honnêtes seraient les Autrichiens. L'étude révèle aussi que la moyenne des dommages causés aux commerçants par les vols dans les magasins est de 1,4 % du chiffre d'affaires en Tchéquie, alors qu'elle n'est que de 1,25 % seulement dans les pays de l'Union européenne. En plus de cela, la tendance est à la hausse. Quels sont les produits les plus convoités par les clients ou les employés malhonnêtes ? D'après Katerina Cerna, porte-parole d'une des plus grosses chaînes commerciales en République tchèque, Ahold, il s'agit pratiquement de tous les produits. Pourtant, une certaine préférence apparaît pour l'électronique, les spiritueux, les produits de beauté ou l'habillement. Dans un des supermarchés de la chaîne, un homme s'était spécialisé, par exemple, dans le vol en gros des paires de skis... A quelle période de l'année les commerçants enregistrent-ils le plus de vols dans leurs magasins ? Naturellement pendant la période précédant les fêtes de fin d'année ou pendant les soldes. Ce qui se développe de plus en plus est l'apparition de gangs organisés qui exploitent, très souvent, les enfants. Les dommages causés par ces bandes sont de plus en plus élevés et il est difficile de les poursuivre en justice, car les voleurs sont le plus souvent des mineurs. Les chaînes commerciales multiplient les mesures de sécurité et les contrôles, mais les voleurs, surtout ceux qui sont organisés en bandes, trouvent toujours une parade. L'étude britannique constate, malheureusement, que le nombre de vols dans les magasins et les centres commerciaux est en baisse dans les pays de l'Europe de l'Ouest, alors qu'il est en stagnation dans les républiques baltes et en hausse en Tchéquie et en Slovaquie. La raison de cette tendance n'a pas été établie.