Week-end sportif

Petr Dlask, photo: CTK
0:00
/
0:00

Cyclo-cross : la deuxième épreuve de la Coupe du monde s'est disputée, samedi, à Tabor, en Bohême du Sud. Devant leurs nombreux supporters, les coureurs tchèques ont répondu présent. Même si le Belge Sven Nys s'est montré intraitable, pas moins de cinq Tchèques ont en effet terminé parmi les dix premiers, dont deux sur le podium - Football : le Sparta Prague a subi sa sixième défaite de la saison lors de la 11e journée de championnat. En pleine crise, et avant d'aller affronter Arsenal, mercredi, en Ligue des champions, le club de la capitale ne possède plus désormais que trois points d'avance sur le premier relégable - Rallye : après la Corse, le pilote tchèque Roman Kresta confirme en Catalogne et termine de nouveau cinquième

Cyclo-cross - Coupe du monde : Sven Nys vainqueur, deux Tchèques sur le podium

Petr Dlask, photo: CTK
Déjà victorieux de l'épreuve d'ouverture, une semaine plus tôt, à Kalmthout, Sven Nys a récidivé à Tabor en remportant la deuxième manche de la Coupe du monde de cyclo-cross. Mais il n'aura pas manqué grand-chose à des coureurs tchèques très entreprenants dès le départ de la course pour mettre fin à l'écrasante suprématie flamande sur la discipline. Finalement, Petr Dlask, déjà troisième en Belgique, et Kamil Ausbuher, vainqueur l'an dernier, ont donc dû admettre la supériorité d'un Sven Nys des grands jours et se contenter des deuxième et troisième marches du podium.

Même s'ils étaient légitimement quelque peu déçus de ne pas s'être imposés devant leur formidable public, les Tchèques n'ont pourtant guère de regrets à nourrir. Car sur un parcours rendu ultra-rapide par un temps sec et ensoleillé dont ils connaissent les moindres détails, les Tchèques ont eu le mérite de tout tenter pour mettre en danger le champion du monde et son compatriote Bart Wellens, comme en témoigne leur début de course. Accompagnés par le Néerlandais Gerben de Knegt et inspirés par une tactique qui s'était avérée gagnante l'an dernier sur le même circuit, Petr Dlask et Kamil Aisbuher partaient comme des flèches, prenant ainsi rapidement une vingtaine de secondes d'avance sur leurs premiers poursuivants. Dès le troisième des neuf tours parcourus, Sven Nys et Bart Wellens revenaient cependant sur les échappés et après que ce dernier ait été victime d'une chute au septième tour, Sven Nys portait son attaque décisive à un kilomètre de l'arrivée et franchissait finalement la ligne avec 4'' d'avance sur Petr Dlask et 14'' sur Kamil Ausbuher. Une victoire, sa sixième de la saison toutes compétitions confondues, qui permet au coureur de la Rabobank non seulement de consolider sa première place au classement mondial.

« Pour moi, cela a été très difficile de gagner aujourd'hui car Petr Dlask a été très bon, a cependant reconnu Sven Nys lors de la conférence de presse. Les Tchèques, dans leur ensemble, ont d'ailleurs réussi un très bon départ, ils sont parvenus à creuser un trou et revenir sur eux nous a coûté beaucoup d'énergie, à Bart Wellens et à moi-même. Ensuite, la course a été très rapide et ce tempo empêchait quiconque de s'échapper et de prendre de l'avance. Pour cela, il a fallu être patient. J'ai donc attendu la dernière montée et là, seul contre les deux Tchèques, il m'a fallu attaquer, ce qui n'a pas été simple. Mais lorsque je sui sorti premier de l'ascension, j'ai su que je pouvais gagner. »

Foot - Championnat : 6e défaite pour un Sparta Prague en crise

Grâce à sa victoire (2-0) acquise aux dépens de Plzen, le Slovan Liberec reste en tête du classement avec deux points d'avance sur le FK Teplice qui, de son côté, a dû se contenter du partage des points (1-1) sur le terrain du FC Slovacko. Le champion en titre, le Sparta Prague, a, lui, subi la sixième défaite depuis le début de saison en s'inclinant à domicile face au Sigma Olomouc (1-2). Le club le plus titré du pays occupe désormais la dixième place avec treize points de retard sur le leader et seulement trois d'avance sur le premier relégable, le Chmel Blsany, un petit village de Bohême du Nord ! L'heure est donc grave pour le Sparta qui, pour tenter de sortir la tête de l'eau, se frottera à Arsenal, mercredi, à Highbury, en Ligue des champions. Mais en attendant ce périlleux déplacement, c'est avec le moral dans les chausssettes que les Pragois ont cherché à expliquer les raisons de leur nouvelle défaite contre Olomouc et leur série de mauvais résultats, à l'image de Miroslav Matusovic :

« Nous parlons de nos problèmes et des solutions dans les vestiaires avant chaque match, analysait l'attaquant pragois. Nous nous répétons qu'il faut jouer relâchés, appliquer les consignes de l'entraîneur, mais tout cela ne reste que des paroles en l'air et sur le terrain, on voit quelque chose de complètement différent. Mais toutes les personnes sensées qui ont vu le match aujourd'hui doivent quand même reconnaître que nous avons bien commencé la rencontre, il ne nous a parfois manqué qu'un peu de résussite pour nous procurer des occasions plus dangereuses. Et puis Olomouc a marqué sur sa première action bien construite. Ce but nous a fait beaucoup de mal et nous a replongés dans nos doutes. »

Championnat du monde des rallyes : Roman Kresta de nouveau cinquième en Catalogne

Roman Kresta, photo: CTK
Roman Kresta a confirmé sa très bonne cinquième place obtenue le weed-end dernier à l'occasion du Tour de Corse en terminant de nouveau cinquième du rallye de Catalogne remporté par Sébastien Loeb sur Citroën Xsara. Sur sa Ford Focus, le pilote tchèque a terminé à 3'24'' du Français. Une performance certes encouragenate pour l'avenir, mais qui n'a pas empêché Roman Kresta de formuler quelques regrets.

« Je ne suis pas complètement satisfait du résultat final, admettait-il. J'ai commis deux grosses erreurs, dont une dans le choix des pneumatiques qui nous a coûté au moins une minute, temps qui nous sépare de la troisième place. Le classement aurait donc pu être meilleur, mais ces fautes font aussi partie de la course. »

Avec 26 points, et avant le dernier rallye de la saison en Australie, Roman Kresta occupe la huitième place au classement général des pilotes.