Week-end sportif : dernier hors-d'œuvre avant les JO.

Katerina Neumannova, Foto:CTK

Bien que tous les regards soient déjà tournés vers l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Salt Lake City et que l'impatience, palpable, gradue à l'attente du tournoi de hockey sur glace, d'autres compétitions internationales, auxquelles prenaient part de nombreux Tchèques, se déroulaient ce week-end. Guillaume Narguet.

De la marée de dizaines de milliers de drapeaux flamands, aux championnats du monde de cyclo-cross de Zolder, en Belgique, n'ont malheureusement réussi à s'extirper que Zdenek Stybar, en catégorie juniors, et Tomas Trunschka chez les moins de 23 ans. Tous deux ont décroché une médaille de bronze. Dans la catégorie élite, en revanche, aucun coureur n'a réussi à se faire une place au soleil parmi les dix premiers et à empêcher ainsi trois Belges, qui se sont octroyés les trois premières places, de transformer la course en véritable kermesse flamande.

Guère plus réjouissante ne fut la performance des voitures Skoda au Rallye de Suède, deuxième épreuve du championnat du monde. A l'arrivée, seule une quinzième place, accompagnée de l'abandon des deux autres voitures, est à se mettre sous la dent. Plus inquiétant, aucun point n'est encore à mettre à l'actif de Skoda au classement des constructeurs.

Passons donc vite aux sports de balle, où là, certains résultats peuvent être qualifiés de succès. Toujours en Suède, aux Championnats d'Europe de handball, les Tchèques, après plusieurs années de disette, se sont rappelés au bon souvenir de leurs adversaires en terminant à une huitième place, certes de prime abord moyenne, mais obtenue avec une équipe jeune pétrie de talents qui laisse envisager un avenir un peu plus florissant. En tennis, aux championnats du monde de double organisés en Inde, la paire tchéco-slovaque formée de Petr Pala et Pavel Vizner n'a baissé pavillon qu'en finale, après avoir notamment éliminé en demi-finale les têtes de série numéro un du tournoi.

Katerina Neumannova (Photo: CTK)
Enfin, quelques mots sur l'événement majeur qui approche à grands pas, les JO. En l'absence des hockeyeurs et de Katerina Neumannova à la cérémonie d'ouverture, c'est Ales Valenta, espoir de médaille en ski acrobatique, qui aura l'honneur de porter le drapeau à la tête de la délégation tchèque. Délégation qui, à quatre jours du coup d'envoi, s'installe progressivement au village olympique. Les hockeyeurs, dont le tournoi ne commencera que le 16 février, arriveront quant à eux un peu plus tard. Mais déjà, samedi, lors du All Star Game de Los Angeles, match opposant les meilleurs joueurs canadiens et américains aux meilleurs joueurs du reste du monde, le gardien de but Dominik Hasek s'est montré en forme olympique. Voilà qui promet !