Yvetta Hlavacova, première femme à avoir traversé la Vltava à la nage

Yvetta Hlavacova, photo: CTK

La nageuse tchèque de grand fond Yvetta Hlavacova a achevé, lundi en fin d'après-midi, à Prague, la dernière étape de sa traversée de la Vltava, la principale rivière de Bohême. En l'espace de sept jours, Hlavacova, partie de Tyn nad Vltavou, en Bohême du Sud, a parcouru 138,7 kilomètres en 30 heures et 27 minutes. Selon les organisateurs, la performance de celle qui est aussi la recordwoman du monde de la traversée de La Manche devrait être inscrit au Livre Guinness des records.

Yvetta Hlavacova, photo: CTK
Yvetta Hlavacova est donc devenue la première femme à avoir réalisé la traversée de la Vltava, aussi appelée Moldau en allemand. Pour la Tchèque, il ne s'agira toutefois pas de la première inscription dans le livre des records. Non seulement elle serait la femme possédant avec 126 centimètres les plus longues jambes au monde, mais surtout elle avait déjà établi un nouveau record du monde féminin de la traversée de la Manche en août 2006 en 7 heures et 25 minutes.

Yvetta Hlavacova, photo: CTK
Cette fois, certaines voix se sont élevées pour faire savoir qu'il ne s'agissait en rien d'un record, la traversée de la rivière qui a inspiré Bedrich Smetana dans la composition de l'un de ses plus beaux poèmes du cycle symphonique « Ma patrie » ayant déjà été réalisée par d'autres nageurs bien avant Hlavacova. Ainsi, on se souvient notamment qu'en 2005, le Slovène Martin Strel, recordman absolu, avait parcouru 365 kilomètres entre Lipno et Melnik, lui aussi en l'espace d'une semaine. Par ailleurs, les critiques estiment que sept étapes longues en moyenne d'une vingtaine de kilomètres ne constituent pas un exploit en soi, mais correspondent plutôt aux distances d'entraînement d'un nageur de grand fond en période de préparation intensive.

Yvetta Hlavacova, photo: CTK
Trop heureuse d'être arrivée à Prague sous le soleil avec être passée par certaines parties où la température de l'eau était inférieure à 10 °C, Yvetta Hlavacova n'avait cure de ses objections lundi, même si elle-même reconnaît que son projet baptisé « Vltava Tour » servait surtout de préparation en vue de sa nouvelle tentative de la traversée aller-retour du canal de La manche cet été. Une tentative dans laquelle elle avait échouée, épuisée, l'année dernière et qui représentera donc pour la plus médiatique des nageuses tchèques une toute autre paire de manches.