2001 - Beaucoup de changements législatifs pour le citoyen tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

A compter du 1er janvier 2001, un grand nombre de lois entrent en vigueur. Alain Slivinsky a choisi les normes législatives qui toucheront le plus le citoyen tchèque.

Les plus importants changements auront lieu dans la vie des employés et des automobilistes. Le 1er janvier, le nouveau code du travail entre en vigueur et rapproche la juridiction tchèque, en ce qui concerne l'emploi, des normes appliquées dans les pays de l'Union européenne. Les employés peuvent se réjouir d'une diminution du temps de travail : de 42 heures et demie par semaine, il passe à 40 heures. La pause déjeuner n'est plus comptée dans ce temps de travail, mais l'employeur doit garantir un repos d'une demi-heure, après 4 heures de travail, sauf dans certains secteurs de l'économie (transports, santé, par exemple). Les congés sont fixés à 4 semaines au minimum. Changement radical en ce qui concerne les heures supplémentaires : 150 heures par an, mais 416 heures après un accord préalable entre le patron et l'employé. Dans les pays de l'Union européenne, le maximum est de 400 heures seulement. Les employés des P.M.E. peuvent créer une organisation syndicale qui doit être considérée comme un partenaire égal en droits par l'employeur.

Pour les automobilistes, c'est une petite révolution, mais qui devrait apporter plus de sécurité : interdiction d'utiliser son portable en conduisant sans un kit main libre ; les enfants de moins de 12 ans ou plus petits que 150 cm doivent être assis dans des sièges pour enfants ; les piétons ont la priorité sur les passages cloutés, mais ils doivent clairement indiquer qu'ils veulent traverser ; obligation d'allumer ses feux à compter du passage à l'heure d'hiver ; obligation d'allumer ses feux de secours pour signaler un danger ou un obstacle. Le nouveau code de la route institue aussi des changements administratifs, car les compétences, qui étaient du ressort de la police et du ministère de l'Intérieur, passent à l'administration départementale et au ministère des Transports et des Communications : permis de conduire, immatriculations des véhicules, infractions au code et perception des contraventions. Les candidats au permis ne seront plus examinés par la police mais par les employés de l'administration départementale. L'examen de conduite ne durera plus 20 minutes, mais 40 minutes.

Changements aussi pour la publicité : la publicité comparative était jusqu'alors interdite. Elle devient permise, à condition qu'elle ne soit pas mensongère ou ridiculise le concurrent.

Bonne nouvelle pour les employés du service public : leurs salaires augmentent, en moyenne, de 6 %. Dans les secteurs de l'enseignement et de la santé, les hausses sont beaucoup plus élevées - jusqu'à un cinquième du salaire actuel. Le salaire minimum garanti passe à 5 000 couronnes par mois (1 franc français pour 5,5 couronnes tchèques).