714 euros, salaire brut mensuel moyen des Tchèques

r_2100x1400_radio_praha.png

Selon l'Office national des statistiques, le salaire brut mensuel moyen en Tchéquie a atteint 20 036 couronnes (714 euros) par mois, soit une augmentation de 1291 couronnes par rapport à l'année dernière. Le salaire réel, qui indique le pouvoir d'achat du salaire nominal, a donc augmenté de 3,9 %. Ce sont les employés des banques et autres établissements financiers, avec un salaire moyen de 40 442 couronnes (quelque 1370 euros), qui restent les mieux rémunérés.

L'augmentation des salaires correspond aux résultas économiques du pays et ne menace pas la compétitivité de l'économie tchèque. Selon les experts, l'augmentation des salaires stimulera la consommation et donc la croissance de l'économie tchèque qui pourrait atteindre 6,4 à 7,1 %. D'autre part, il est probable que l'augmentation des salaires accélèrera l'inflation et provoquera aussi une augmentation des taux d'intérêt.

Le ministère du Travail et des Affaires sociales signale un certain déséquilibre dans la répartition des biens en Tchéquie. Selon le ministère, deux tiers des employés tchèques touchent des sommes substantiellement moins élevées que le salaire moyen. On constate aussi que les salaires tchèques sont plus élevés que ceux dans la majorité des autres pays nouveaux membres de l'Union européenne. Par contre, le journal Pravo attire l'attention sur les différences considérables entre les salaires tchèques et ceux dans les anciens pays de l'Union.

Malgré son augmentation, le salaire moyen en République tchèque est toujours quatre fois inférieur à celui qu'on touche en Autriche. Les Autrichiens gagnent actuellement en moyenne 2620 euros, et même si la croissance de l'économie tchèque continue à la même cadence, notre pays ne rattrapera l'Autriche qu'en 2038. A ce moment-là, les Tchèques toucheraient déjà en moyenne 100 000 à 128 000 couronnes (quelque 3440 à 4410 euros).