A Koněprusy, des stalactites, des chauves-souris et des faux-monnayeurs

Concrétion calcaire en forme d’« orgue », photo: Lenka Žižková

A Koněprusy on trouve le plus important réseau de grottes en Bohême caractérisées par un splendide décor de concrétions calcaires. Elles sont connues notamment pour les fameuses « rosaces » de Koněprusy et des formations calcaires évoquant des orgues, des rideaux ou autres. Les grottes sont ouvertes au public depuis 1959.

Au XVe siècle, sous le règne du roi Georges de Poděbrady, la grotte servait de repère à des faux-monnayeurs. C’est là qu’ils fabriquaient des pièces de monnaie en cuivre argenté quasi impossibles à distinguer des vraies. Ces faux-monnayeurs n’ont jamais été démasqués. Et les grottes ont ensuite été oubliées.

Dans ces grottes, on a retrouvé des ossements d’animaux remontant à 1,5 million d’années : ceux d’ours ou de lions des cavernes, mais aussi ceux d’animaux tombés par mégarde dans un de ses précipices, comme des rhinocéros, des chevaux, des bisons ou des singes.

Toute l’année, la température de la grotte oscille autour de 10 ºC. Elle sert de lieu d’hivernage aux chauves-souris de la région. Le parcours ouvert au public fait 620 mètres de long : accompagné d’un guide pendant environ une heure, vous ne remarquerez même pas que vous avez grimpé 500 marches.

Les grottes de Koněprusy se trouvent à 30 km de Prague. Dans la région, vous pouvez également découvrir les châteaux de Karlštejn, Křivoklát, Točník et Žebrák, Hořovice  ou l’ancienne ville royale de Beroun.

10
49.916138080000
14.069280620000
default
49.916138080000
14.069280620000
Auteur: Lenka Žižková
mot-clé: