A propos du conflit de la télévision

r_2100x1400_radio_praha.png

L'expectative. Voilà le mot qui résume la situation à la télévision, où les journalistes continuent l'occupation des lieux, dans des conditions d'hygiène désormais normalisées, alors que le directeur refuse d'obtempérer à l'injonction que lui a faite la Chambre des députés de démissionner. Quelle issue? Un entretien avec Vaclav Capek, directeur des programmes et démissionnaire étant donnée la situation. Propos recueillis par Omar Mounir.

Autrement la crise de la télévision continue d'alimenter les commentaires et les conjectures. Certains vont jusqu'à parler de l'éventualité d'élections anticipées. Est-ce possible? Une opinion de M. Philippe Riboton directeur du périodique The Prague Tribune.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture