Anna Farova présente ses amis photographes à la Langhans Galerie Praha

Anna Farova, photo: CTK

Une exposition dédiée à Anna Farova, historienne de l'art spécialisée dans la photographie, vient d'être ouverte à la galerie Langhans, rue Vodickova, à quelques pas de la place Venceslas. Henri Cartier-Bresson, Josef Sudek, Frantisek Drtikol ou encore Josef Koudelka - voilà quelques-uns des photographes aujourd'hui incontournables qu'Anna Farova a fait découvrir aux publics tchèque et étranger. Leurs oeuvres sont au coeur de l'exposition.

Anna Farova, photo: CTK
Cinquante ans se sont écoulés, en 2006, depuis la première rencontre d'Anna Farova, baignée dès son enfance dans le milieu franco-tchèque, avec l'icône de la photographie humaniste, Henri Cartier-Bresson. Une rencontre décisive pour la jeune historienne de l'art... A l'occasion du cinquantième anniversaire de sa carrière remarquable, la galerie Langhans évoque à travers photographies et documents (des articles de presse, des lettres, des photos privées) les différentes étapes qui ont jalonné la vie d'Anna Farova. A commencer par son amitié et sa collaboration avec des pointures de la photographie de l'agence Magnum, en passant par ses activités de conservatrice au Musée des Arts et Métiers de Prague, où elle a fondé une excellente collection photographique. Licenciée du jour au lendemain, pour avoir signé la célèbre pétition anti-communiste, la Charte 77, Anna Farova organise alors des expositions semi-officielles de la photographie tchèque contemporaine, publie à l'étranger et se consacre à la promotion de l'oeuvre de Josef Sudek. « Ce que j'ai aimé, c'est qu'Anna Farova, ma prof dans les années 1970, nous parlait, à nous ses étudiants, de la magie de la photographie, de son alchimie, de son mystère », se souvient la photographe Iren Stehli. Anna Farova elle-même a confié avant le vernissage :

Photo: CTK
« En travaillant sur l'exposition, j'ai été confuse et j'ai eu des doutes... J'ai toujours été de l'autre côté, placée devant l'auteur et son oeuvre. Il était l'objet de mon attention et de mes préoccupations. Tout d'un coup, j'étais moi-même l'objet de cette attention. Et j'ai commencé à douter de l'intérêt de la chose, je ne savais pas si organiser une telle exposition avait un sens. Maintenant, avec le recul, je m'aperçois que c'est une démarche novatrice et que cela n'a pas été vain. »

L'exposition intitulée « Anna Farova & photographie - travaux depuis 1956 jusqu'à aujourd'hui », c'est jusqu'au 1er janvier 2007, à la Langhans Galerie Praha.