Bohumil Gregor

Bohumil Gregor
0:00
/
0:00

Bohumil Gregor, chef d'orchestre, grand spécialiste de la musique de Leos Janacek, a fait beaucoup parler de lui à l'étranger. Pendant cinq ans, il a dirigé l'orchestre de l'Opéra Royal de Stockholm, quatre ans celui de l'Opéra d'Etat de Hambourg, cinq ans à l'Opéra des Pays-bas à Amsterdam, tout en coopérant avec le théâtre national de Prague. L'affaire Makropoulos de Janacek, Boris Godounov de Musorgski présenté en Suède, l'Ondine de Dvorak, la Bohème de Puccini, Jenufa et les Aventures de la renarde rusée de Janacek joués sous sa baguette aux Pays-Bas sont un témoignage incontestable de son succès. A plusieurs reprises il a également dirigé aux Etats-Unis : Washington, San Francisco, Philadelphie, puis entre autres à Genève, Cologne, Berlin ouest, Zurich.

Bohumil Gregor
Bohumil Gregor, né le 14 juillet 1926 à Prague, fait des études de contrebasse au conservatoire de sa ville natale. Il est engagé comme contrebassiste à l'Opéra du 5 mai, actuellement l'Opéra d'Etat. Mais en réalité il rêve de devenir chef d'orchestre. Deux ans plus tard, ses collègues, qui sont au courant de ses ambitions, l'amènent chez le célèbre Karel Ancerl. Ils le persuadent de laisser Bohumil diriger l'orchestre pour l'opéra la Fiancée vendue. Le chef d'orchestre est d'accord pour faire venir le jeune musicien à la répétition. Il l'observe et finalement, il le laisse diriger l'orchestre tout en lui recommandant qu'il serait préférable d'essayer un titre plus léger pour la première fois. Il suggère la Traviata de Verdi. Le chef d'orchestre débutant est tout à fait d'accord. Mais avant qu'il ne puisse commencer à se préparer, le chef d'orchestre Jindrich Bubenicek tombe malade et Bohumil est obligé de le remplacer. Ce sera donc sous la baguette de Bohumil Gregor que l'orchestre de l'Opéra du 5 mai jouera Madame Butterfly. Il a le trac car il faut adopter une certaine psychologie, avoir le contact non seulement avec les musiciens mais également avec les chanteurs. Il s'y prend plutôt bien et le résultat est plus que satisfaisant. Ainsi au cours de la saison il dirigera
Le Théâtre national, photo: CzechTourism
pratiquement tous les opéras joués sur la scène de l'Opéra du 5 mai, tout en étant toujours membre de l'orchestre. En un mois, il fait donc 26 spectacles comme musicien et six spectacles comme chef d'orchestre. Il passe quatre ans comme chef d'orchestre à l'Opéra du 5 mai. Puis la direction l'envoie à Brno au Théâtre d'Etat pour lui donner l'occasion d'acquérir de nouvelles expériences. Le travail sous la direction du chef d'orchestre du théâtre de Brno Zdenek Chalabala, est effectivement très intéressant et lui permettra d'aboutir à de précieuses connaissances. Comme presque tous les artistes, il passe son service militaire dans l'Ensemble artistique militaire de Vit Nejedly dont il est le chef d'orchestre. Après le service militaire il revient au Théâtre national. Il est à noter que l'Opéra du 5 mai et le Théâtre national ont fusionné et formaient un seul bloc. L'Opéra du 5 mai, devenu le Théâtre Smetana, a retrouvé son indépendance après la révolution de 1989. Mais revenons à Bohumil Gregor. Après cinq ans au Théâtre national il accepte le poste de chef d'orchestre au Théâtre d'Etat d'Ostrava. Quatre ans plus tard il revient à Prague au Théâtre national.

C'est en 1965 que commence sa carrière à l'étranger par l'Affaire Makropoulos de Janacek qu'il dirige à Stockholm. Le chef d'orchestre passera quatre ans dans la capitale suédoise. Puis il est le premier chef d'orchestre à l'Opéra d'Etat de Hambourg et finalement revient au Théâtre national de Prague. En 1974 il est invité par le directeur général de l'Opéra Society of Washington Jan Strasfogel justement à Washington, pour préparer Katia Kabanova de Janacek. Malheureusement il faut remettre le spectacle à une date ultérieure faute de la disponibilité de certains artistes. En attendant, on demande à B. Gregor de préparer la Cape et Gianni Schicchi de Puccini. Le chef d'orchestre aime beaucoup ces deux opéras et il est donc tout à fait consentant. Le 31 décembre 1974 il part aux Etats-Unis pour préparer les deux opéras au théâtre du centre Kennedy. Le succès est remarquable et les deux opéras sont également joués à Philadelphie. Jan Strasfogel, grand admirateur de Leos Janacek, demande alors au chef d'orchestre tchèque de préparer non seulement Katia Kabanova mais également Jenufa et les Aventures de la renarde rusée. Bohumil Gregor est âgé de 51 ans lorsqu'il décide de quitter le Théâtre national et de devenir indépendant pendant quelques années. Il revient à son point de départ en 1999 et pendant trois ans il sera le directeur de l'Opéra d'Etat à Prague, l'ex Opéra du 5 mai. C'est en ces lieux qu'il a préparé la première de l'opéra Bubu de Montparnasse de Emil Frantisek Burian, le Juif polonais de Karel Weiss, Hamlet d'Ambroise Thomas et la Roulette de Zdenek Merta. Le dernier spectacle qu'il a dirigé en début septembre 2005 était Madame Butterfly, opéra par lequel il a commencé sa carrière de chef d'orchestre.

Bohumil Gregor, chef d'orchestre qui a préparé plus de 70 productions d'opéras et de ballets, est décédé le 4 novembre 2005.