Ces francophones qui parlent tchèque (n° 4) : « Le tchèque ressemble au Scrabble »

Photo illustrative: Silvester Nuenenorl / freeimages

« Oui, oui, oui !!! Je la trouve un peu comme de la pâte à modeler. Elle est maniable et cela donne envie de jouer avec. J’aime ses sonorités… C’est une langue pleine de possibilités. C’est vraiment une belle langue ! » Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague ! Traductrice littéraire spécialisée dans les langues scandinaves, Aude Pasquier est une jeune Française qui, entre deux voyages, vit depuis quelques années à Prague. Pour la polyglotte qu’elle est, l’apprentissage de la langue de son pays d’accueil s’est très vite imposé comme une évidence. Et c’est ainsi que le tchèque s’est progressivement ajouté à son répertoire, comme Aude nous le raconte elle-même dans la suite de notre série consacrée aux francophones qui parlent tchèque…

Aude Pasquier, photo: Archives d'Aude Pasquier
« Oui, oui, oui !!! Je la trouve un peu comme de la pâte à modeler. Elle est maniable et cela donne envie de jouer avec. J’aime ses sonorités… C’est une langue pleine de possibilités. C’est vraiment une belle langue ! » Salut à tous les tchécophiles de Radio Prague ! Traductrice littéraire spécialisée dans les langues scandinaves, Aude Pasquier est une jeune Française qui, entre deux voyages, vit depuis quelques années à Prague. Pour la polyglotte qu’elle est, l’apprentissage de la langue de son pays d’accueil s’est très vite imposé comme une évidence. Et c’est ainsi que le tchèque s’est progressivement ajouté à son répertoire, comme Aude nous le raconte elle-même dans la suite de notre série consacrée aux francophones qui parlent tchèque…