Coronavirus : les « achats de hamster » ont commencé en Tchéquie

Foto: ČTK / Tereza Sajdlová

La langue allemande possède une expression pour les courses faites en prévision de ce que l'avenir pourrait réserver : Hamsterkäufe - achats de hamster en français - et les Tchèques sont de plus en plus nombreux à faire ces courses de stockage à cause de la propagation du coronavirus à l'étranger. Les chaînes de distribution affirment disposer de suffisamment de denrées, mais les détaillants en ligne ont vu leur stock s’épuiser, a rapporté l'agence de presse tchèque ČTK.

Photo: ČTK / Tereza Sajdlová
Les filiales de Tesco dans le pays ont vu la demande de pâtes, de riz, de farine, de conserves et d'huiles fortement augmenter, a déclaré un porte-parole de Tesco.

La chaîne Hypermarket Globus a également déclaré avoir vu plus de produits non périssables voler de ses étagères.

Un représentant de Kaufland, une autre chaîne de vente au détail, a déclaré qu'il pourrait y avoir des pénuries à court terme de certains produits alimentaires non périssables dans ses magasins. Cependant, l'entreprise travaille en étroite collaboration avec ses fournisseurs pour garantir un approvisionnement suffisant.

Le propriétaire de l'un des principaux détaillants de produits alimentaires en ligne de la République tchèque, Rohlík.cz, a déclaré qu'il avait enregistré mercredi la multiplication par cinq des ventes de pâtés, de légumineuses, de pâtes alimentaires et d'aliments pour bébés.

Tomáš Čupr a déclaré au site Forbes.cz que ses clients avaient acheté autant en une journée ce qu’ils achètent normalement en une semaine.

L'un des concurrents de Rohlík.cz, Košík.cz, a indiqué qu'il avait lui aussi enregistré une augmentation des ventes de certains produits, avec également un particulier qui a commandé en ligne plus de 600 kg de courses en cette fin de semaine.

Selon le site d'information Novinky.cz, certains clients remplissaient leurs chariots avec des marchandises pour un total de 11 000 ou 12 000 couronnes, ce qui représente environ un tiers du salaire mensuel brut moyen du pays.

Un client a déclaré au site qu'il s'était rendu dans un certain nombre d'hypermarchés et que, dans chaque cas, les pâtes, les aliments en conserve et la farine avaient complètement disparu des rayons.

Vendredi midi, le Covid-19 n'avait pas encore été détecté en Tchéquie.