Des auto-écoles s'apprêtent à protester contre les tests trop compliqués

r_2100x1400_radio_praha.png

Une manifestation d'instructeurs d'auto-écoles est annoncée pour ce jeudi, à 10 heures, devant le ministère des Transports et des Communications. Son objectif est d'attirer l'attention sur les problèmes causés par la nouvelle loi sur les auto-écoles. L'existence de beaucoup d'entre elles est menacée en raison d'une baisse dramatique d'adeptes. Jaroslava Gissubelova pour plus d'informations.

"La situation est vraiment grave, deux adeptes seulement au mois de janvier, alors qu'il y en avait une trentaine, en janvier 2000, et plus de 60, il y a deux ans", se plaint Tomas Dohnal, propriétaire de l'auto-école pragoise, Prima, et l'un des organisateurs de la manifestation. Ses pertes dépassent déjà 200 000 couronnes, précise-t-il.

Ce qui décourage les adeptes, ce sont les tests trop difficiles, en vigueur depuis le début de l'année, simultanément avec le nouveau code de la route. Les plus difficiles sont les questions concernant les soins aux blessés qui poseraient des problèmes même à des médecins expérimentés. Des problèmes se posent aussi autour de la délivrance des permis de conduire. L'opinion y réagit par un désintérêt presque total. Plusieurs petites auto-écoles se sont ainsi retrouvées au bord d'une faillite.

Par leur manifestation de protestation, les instituteurs et les propriétaires des auto-écoles veulent obtenir l'accomplissement de deux revendications: d'abord, que le ministère des Transports renonce aux tests actuels et autorise les tests de l'an dernier, et qu'il contribue à calmer l'opinion par une assurance que les clients déjà inscrits aux auto-écoles n'ont pas à craindre les tests difficiles puisqu'une nouvelle version verra le jour avant qu'ils terminent les cours.

L'Association des auto-écoles en République tchèque se montre cependant distante envers la manifestation annoncée. La revendication est raisonnable, mais il n'est pas raisonnable de protester au moment où un accord est déjà signé et les nouveaux tests devraient être prêts au plus tard dans un mois, indique un représentant de l'Association.