Disparition de Miloslava Holubova

r_2100x1400_radio_praha.png

Il y a un peu plus d'une semaine, dans les Rencontres littéraires de samedi, Vaclav Richter a brossé le portrait de Miloslava Holubova et présenté ses Mémoires remarquables. Samedi dernier, cette femme exceptionnelle a disparu, à l'âge de 88 ans... Pourquoi exceptionnelle ? Après le putsch communiste en 1948, son frère et sa mère se sont exilés. Miloslava Holubova, mère d'un petit garçon, a été accusée de les avoir aidés à quitter le pays et elle a passé un an en prison. Elle était écrivain, historienne d'art et... signataire de la Charte 77, appel des intellectuels tchèques à l'observation des droits de l'homme sous le communisme. Miloslava Holubova était aussi très proche de Jan Patocka, grande figure de la philosophie tchèque du 20e siècle. Tout cela, on le trouve dans ses Mémoires. Livre captivant, mais aussi très instructif : il nous en dit beaucoup sur l'ancienne Tchécoslovaquie et nous apprend comment faire face aux pièges de la vie. Livre hors du commun, comme son auteur qui, malheureusement, n'en écrira plus d'autres...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture