Dix siècles de l'architecture

Colonnade d'une ville d'eau en Marianske Lazne (1888-1889), photo: Hynek Moravec, CC BY 3.0 Unported

L'exposition "10 siècles de l'architecture" sera inaugurée, jeudi, au Château de Prague. Plus d'informations sur ce projet ambitieux de l'Administration du Château de Prague recueillies lors d'une conférence de presse par Jaroslava Gissubelova.

Le projet "10 siècles de l'architecture" présente tous les grands styles architectoniques, depuis l'ère romane jusqu'aujourd'hui. Il est divisé en six expositions indépendantes. Les espaces authentiques du Château de Prague y créent un cadre idéal. L'histoire plus que millénaire du Château a permis d'installer chacune des expositions dans les locaux représentant le style donné. Or, l'exposition ne présente pas que les monuments du Château de Prague. Les objets exposés proviennent de tout le pays. Les films documentaires projetés sur les murs des salles rapprochent les principaux représentants du style traité.

Le souci des organisateurs a été de faire une exposition unique, attrayante, réjouissante, surprenante, interactive. L'accent est mis sur l'atmosphère. La manière dont les objets exposés sont installés fait penser plutôt à la scénographie. Le visiteur peut se croire au théâtre. L'impression est encore accentuée par le jeu de l'illumination et la musique historique. C'est vrai surtout pour l'exposition de l'architecture gothique installée dans le Vieux palais royal. Le visiteur se retrouve dans des locaux plongés dans l'obscurité de laquelle sortent

Colonnade d'une ville d'eau en Marianske Lazne (1888-1889), photo: Hynek Moravec, CC BY 3.0 Unported
les objets exposés: fresques, fragments de colonnes, madones, et surtout l'imposante dominante, le groupe de sculptures Le mont des Oliviers. L'architecture Renaissance est exposée au Belvédère, le Baroque au Manège du Château, l'architecture du XIXe dans les Ecuries impériales. Le point culminant, l'architecture du XXe siècle, dans la salle des Colonnes, rend hommage à Plecnik et Rothmayer et à huit principaux protagonistes de l'architecture moderne tchèque. A la sortie, trois écrans comme une flèche symbolique montrant la direction vers le IIIe millénaire.