Echec de la Conférence sur le climat

r_2100x1400_radio_praha.png

La Conférence sur le climat qui a pris fin ce samedi à La Haye s'est soldée par un échec, ses participants n'ayant pas été en mesure de parvenir à un accord politique ou l'adoption d'un texte affaiblissant les engagements de 1997 à Kyoto. Astrid Hofmanova.

Considérant la conférence de La Haye comme une dernière chance de ralentir le réchauffement global de la planète, les scientifiques et écologistes mettent en garde que l'échec de la conférence sur la réduction de l'émission de gaz à effet de serre risque d'avoir des conséquences désastreuses sur l'environnement et la population de la Terre. Rappelons seulement la montée du niveau des océans et l'inondation conséquente de beaucoup de côtes et d'îles, la migration de la population, car l'inondation touchera presque la moitié de la population, la création de nouveaux déserts, la disparition de nombre d'espèces de la faune et la flore mondiales, etc. Ce sont surtout les Etats-Unis, soutenus par l'Australie, le Canada, le Japon mais aussi la Russie, qui en assument la responsabilité, estime-t-on en général, car ils ne sont pas en mesure de remplir les engagements de Kyoto. Selon ceux-ci, en effet, l'émission de gaz à effet de serre devrait être réduite de 5,2% dans les années 2008-2012, par rapport à 1990. Les scientifiques soulignent, néanmoins, qu'il s'agit d'une réduction minimum qui risque de ne pas suffire à sauver la planète.

Le réchauffement n'épargnera aucun pays, y compris la République tchèque où un climat subtropical devrait s'installer dans cinquante ans, accompagné de pluies fréquentes. La température moyenne devrait augmenter de 30 C et des orages, tempêtes et inondations destructrices devraient devenir un phénomène naturel plus ou moins courant. Ce changement entraînera bien sûr la disparition de nombre d'espèces végétales et animales qui n'arriveront pas à s'accomoder aux nouvelles conditions. Une mauvaise nouvelle pour les skieurs: la neige sera de plus en plus rare, avant de devenir un phénomène atmosphérique exceptionnel après l'an 2080.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture