Économie/Commerce

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Le bénéfice net 2004 de la CSA quatre fois supérieur à celui de 2003 - Le taux de chômage en baisse en avril - Toujours plus de touristes en République tchèque en 2005 - Cesky Telecom contraint de retirer du marché certaines de ses offres commerciales - Les bénéfices des jeux d'argent en hausse - Les dernières nées de Peugeot-Citroën-Toyota pour moins de 8 000 euros

Le bénéfice net 2004 de la CSA quatre fois supérieur à celui de 2003

La compagnie aérienne tchèque, CSA, a annoncé cette semaine ses résultats pour l'année 2004. Des résultats largement positifs puisque c'est un bénéfice net record de près de 325 millions de couronnes - soit 10,8 millions d'euros - qui a été présenté par le président de la compagnie. Des chiffres en nette augmentation par rapport à l'année précédente : en 2003, la compagnie avait dégagé un bénéfice à peine supérieur à 70 millions de couronnes. Forte de ces bons chiffres, la compagnie vise pour cette année 2005 un bénéfice de plus de 520 millions de couronnes et prévoit de transporter 5,4 millions de passagers contre 4,3 millions cette année. Des prévisions plutôt réalistes puisqu'au premier semestre 2005, le nombre de passagers était déjà en hausse de 17 %. La compagnie, qui pourrait être privatisée dès 2007, a également annoncé cette semaine qu'un accord préliminaire avait été trouvé avec le ministère des transports slovaque concernant la desserte internationale par la CSA de l'aéroport de Poprad, dans l'est de la Slovaquie. Le ministère slovaque a émis le souhait de ne pas limiter cette desserte à la liaison Prague-Poprad et espère voir aussi s'ouvrir des lignes entre Poprad et les capitales européennes comme Londres, Paris ou Bruxelles.

Le taux de chômage en baisse en avril en République tchèque

Avec une baisse de 0,5 point par rapport au mois de mars, le taux de chômage en République tchèque passe en dessous de la barre des 9 % de la population active. 8,9 %, c'est le taux exact qui a été calculé dernièrement selon les méthodes en vigueur pour l'Union Européenne. Un chiffre meilleur que les prévisions qui annonçaient un taux de 9,1 %.

Toujours plus de touristes en République tchèque en 2005

Avec 8,5 millions de touristes étrangers attendus cette année, la République tchèque, et en particulier Prague, restent une destination privilégiée par les vacanciers. Ces estimations prévoient donc une augmentation de 9 % en 2005 par rapport à la fréquentation observée l'an dernier. Une hausse moins importante qu'en 2004 mais qui reste largement supérieure à la moyenne internationale dont les prévisions pour 2005 plafonnent elles à seulement + 4,1 %.

Cesky Telecom contraint de retirer du marché certaines de ses offres commerciales

L'opérateur téléphonique historique Cesky Telecom, récemment privatisé, se voit contraint d'arrêter la commercialisation de certaines de ses offres concernant les lignes domestiques fixes. Une décision de l'organisme tchèque chargé du contrôle du secteur des télécommunications qui donne ainsi raison aux opérateurs alternatifs. Ces compagnies s'étaient plaintes de l'avantage concurrentiel que Cesky Telecom tirait de ces pratiques commerciales.

Les bénéfices des jeux d'argent en hausse

Près de 85 milliards de couronnes, soit environ 2,8 milliards d'euros. C'est, selon le ministère tchèque des Finances, le montant record dépensé en 2004 en République tchèque dans les machines à sous, casinos et autres jeux de hasard. En comparaison, selon la même source, seulement 64 milliards de couronnes (2,1 milliards d'euros) ont été gagnées en prix cette même année par les joueurs. La tendance générale à la hausse est continue depuis plusieurs années déjà. Et même si en 2004, un ralentissement a été observé, ces chiffres représentent tout de même une augmentation de 8,5 % par rapport à 2003. Selon le ministère toujours, le nombre de machines à sous dans le pays avoisinerait les 50 000 exemplaires. En raison de leur popularité, une augmentation de leur nombre est attendue pour 2005.

Les cheminots tchèques face à la réorganisation de leur compagnie

Cent jours. Après la menace d'une grève, c'est finalement le temps qu'a accordé l'Union des cheminots tchèques à la nouvelle direction de Ceske Drahy, la compagnie des chemins de fer tchèques. Cent jours, donc, pour mieux organiser la restructuration sociale de la compagnie et mettre en place des propositions acceptables par les cheminots. Sur un total de 70 000 personnes employées par les chemins de fer tchèques, ce sont cette année 6 000 salariés qui devraient être licenciés.

Les dernières nées de Peugeot-Citroën-Toyota pour moins de 8 000 euros

Pour s'offrir le modèle de base de la nouvelle Peugeot 107, les Tchèques devront débourser à peine moins de 237 000 couronnes. Un peu plus de 7 900 euros, donc, pour cette voiture construite dans l'usine commune de Peugeot- Citroën -Toyota située à Kolin, ville de Bohême Centrale. Les prix des modèles concurrents, la Citroën C1 et la Toyota Aygo, ne sont pas encore connus mais resteront selon toute vraisemblance dans la même fourchette. Au mois de juin, dès la fin du prochain salon de l'automobile de Brno, les trois voitures seront disponibles sur le marché tchèque.

Auteur: Pierre Jeanmougin
lancer la lecture