En Bohême occidentale, un précieux trésor du XIVe siècle découvert par un couple en balade

/ctk2008/poklad.jpg

Le Musée de Bohême de l’Ouest à Plzeň a annoncé la découverte de centaines de pièces d'or et d'argent datant du XIVe siècle. Ce trésor, qui se trouvait dans une forêt près du monastère de Kladruby, est l'un des plus importants du genre retrouvés en République tchèque.

Milan Metlička, photo : ČTK / Miroslav Chaloupka

Alors qu’il se promenait dans la forêt aux alentours de la ville de Stříbro – qui porte bien son nom puisque le mot signifie « argent » -, un jeune couple est tombé par hasard sur un trésor. La découverte fortuite s'est produite en mars, pendant le confinement lié au coronavirus. Mais ce n'est que la semaine dernière que le Musée de Bohême de l’Ouest en a informé le public. Archéologue du musée, Milan Metlička parle de cette découverte :

« Ils ont d’abord remarqué quelques pièces de monnaie, deux en or et une en argent, qui gisaient sur le sol après avoir été probablement déterrées par des animaux, des sangliers on peut supposer. Une grosse pierre sortait du sol et c’est en la soulevant qu’ils ont découvert toutes les autres pièces. Ils nous ont alors immédiatement appelés pour nous en faire part. »

Photo : ČTK / Miroslav Chaloupka

Parmi les pièces figurent des ducats en or à l'effigie du roi de Bohême et empereur romain germanique Charles IV, du souverain des Pays-Bas Albert d'Autriche ou encore du comte du Rhin et duc de Bavière Rupert du Palatinat. Les ducats, une monnaie courante en Europe au Moyen-Âge, proviennent de la ville allemande de Lübeck, mais le trésor compte d’autres types de pièces précise l’archéologue.

« Il contient effectivement également 343 groschen en argent, qui servaient de monnaie dans les pays germaniques au Moyen-Âge et qui ont été frappés pour la plupart en Bohême sous le règne de Charles IV, ainsi que plusieurs groschen à l'effigie de Jean de Bohême, duc de Luxembourg. La découverte de groschen d’argent n'est pas complètement inhabituelle. Ce qui est unique en revanche, c’est de trouver un si grand trésor de pièces d'or. Aucune découverte de ce type n'a été faite dans notre pays ces cinquante dernières années. »

Le monastère de Kladruby, photo : Jiří Stejskal, CC BY-SA 3.0

Les archéologues pensent que les pièces ont été enterrées à la fin des années 1370. Bien que la raison pour laquelle ce trésor ait été caché soit, et restera probablement, un mystère, il est permis de penser, toujours selon Milan Metlička, qu’il existe un lien avec le monastère voisin de Kladruby :

« Le monastère se trouve sur une ancienne route commerciale médiévale stratégique entre Prague et Nuremberg. Comme la découverte a été faite non loin de là et à proximité de la ville royale de Stříbro, il est donc très probable qu'elle y soit liée d'une manière ou d'une autre. »

Il est difficile d'évaluer la valeur de cette découverte. On sait néanmoins que la valeur nominale des pièces d'or, qui pèsent un peu plus de 325 grammes, est d'au moins 420 000 couronnes (environ 16 000 euros).

Photo illustrative: Dominka Bernáthová

« Pour les pièces d'argent, c'est plus compliqué, car elles contiennent aussi du cuivre, ce qui réduit leur valeur. La valeur historique des pièces en argent pourrait être d'environ 180 000 couronnes (6 870 euros). Celle des pièces d'or pourrait se situer entre 3 et 4 millions de couronnes (entre 115 000 et 152 000 euros). »

Il est prévu que les pièces soient exposées au Musée de Bohême de l’Ouest à la fin de cette année ou au début de l'année prochaine, après avoir été restaurées et cataloguées. Et pour le couple a l’origine de cette histoire, à priori, un succès d’estime et une belle anecdote à raconter aux diners entre amis mais pas de compensation financière pour la découverte de ce trésor.

10
49.712142290000
12.995485060000
default
49.712142290000
12.995485060000