Festivadlo Brno : quand les jeunes s'éclatent en faisant du théâtre...

La troupe du Lycée franco-tchèque de Brno

Le week-end dernier, la ville de Brno, en Moravie du sud, a accueilli la 6ème édition du Festival international de théâtre francophone de lycée. Un reportage de Magdalena Segertova.

Festivadlo est une rencontre annuelle de lycéens de tous les coins de l'Europe qui s'amusent à faire du théâtre en français langue étrangère. Une activité passionnante qui leur permet de se perfectionner en français, et aussi de se rapprocher de leurs professeurs, d'apprendre à communiquer, de voyager et de nouer des amitiés... Bref, de s'enrichir. Le festival a été créé par M. Henri Noubel, ancien enseignant au lycée bilingue franco-tchèque de Brno, et son épouse Alexandra. Henri Noubel se souvient...

"J'ai senti, chez les élèves de la section bilingue du lycée de Brno, qu'il y avait un côté esthétique en eux, plastique et presque théâtral. Beaucoup d'entre eux chantaient, faisaient de la danse, étaient sportifs. Je me disais que le théâtre était sans doute un moyen d'approcher le français par une autre méthode que par une méthode classique scolaire. On s'y est lancé, il y a sept ans, avec une petite oeuvre de Raymond Queneau. Ensuite, on a eu l'occasion d'aller au festival francophone de Pécs et ça nous a terriblement plu. Au retour, on a décidé de monter un pareil festival en République tchèque."

Avec sa série de sketchs sur les maîtres et les serviteurs, la troupe du Lycée français de Vienne a soulevé, à Brno, une tempête d'applaudissements. Voici donc deux jeunes Viennois, Sacha et Mélanie, et leurs impressions du festival...

"Ici, à Brno, dans des ateliers, organisés dans le cadre du festival, on a beaucoup appris : comment bouger sur scène, comment accentuer certaines choses... Nous, on fait du théâtre pour le plaisir, on s'éclate ! On voyage beaucoup, on fait, en général, deux festivals à l'étranger par an. C'est bien de pouvoir s'amuser avec les autres, en faisant tous une chose commune."

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture